BAC 2014 : le ministre Kourouma s’explique sur  » les rumeurs de fuite de sujets » !

0
261

Dans un communiqué que détient Guinéetime, le cabinet du ministre de l’Enseignement pré-Universitaire, Ibrahima Kourouma, vient de se prononcer sur ce qu’il appelle des « rumeurs de fuite de sujets » et annonce des  » dispositions techniques prises  par son département. Lisez l’intégralité de son communiqué.

   Conakry, 9 Juillet 2014 – Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a procédé, depuis le 16 Juin 2014, au lancement des examens nationaux, au titre de l’année 2013-2014.

Dans l’ensemble, ces évaluations se sont déroulées dans le calme et la sérénité, sur l’ensemble du territoire national. Une tournée conduite par une délégation du Département conduite par le Ministre, Dr Ibrahima Kourouma, a sillonné les différents centres d’examens, afin de d’assurer que le slogan « TOLERANCE ZERO VERS L’EXCELLENCE » soit effectivement traduit dans les faits.

Si les examens du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) et du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) se sont effectués de manière satisfaisante, celui du Baccalauréat unique, toutefois, n’a pas connu la même sérénité.
Ainsi, depuis le jeudi 03 Juillet 2014, des rumeurs faisaient état de fuites de sujets concernant certaines épreuves du Baccalauréat. Immédiatement, en attendant de vérifier le bien-fondé de ces rumeurs, le Département a pris un certain nombre de mesures, allant de la saisine des Services Spéciaux à la mise en place d’une commission spéciale interne, en passant par des dispositions techniques urgentes, à la discrétion du Ministère.

Jusque-là, le Département s’est abstenu de se prononcer sur le sujet, pour éviter de susciter et d’entretenir la polémique autour de ces évaluations, qui devaient être caractérisées par le calme et la sérénité. Surtout que certains médias et politiciens s’étaient emparés de la rumeur, l’amplifiant, tout en lui donnant une envergure loin des réalités du terrain.
C’est le lieu de rappeler que dans notre intérêt à tous, l’école n’est pas à politiser.

En tout état de cause, grâce aux dispositions et mesures prises, le processus des examens reste et demeure sous contrôle et sera mené à son terme dans les délais prévus.
A ce jour, les corrections du CEP et du BEPC sont terminées, celles du Baccalauréat unique sont en cours et les résultats de ces trois évaluations seront proclamés le 18 Juillet prochain.
Le Département de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation tient à rassurer les partenaires et acteurs de l’école qu’il dispose de tous les outils nécessaires, pour que ne soient admis que les candidats méritants.

Par ailleurs, le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation promet que les résultats des enquêtes diligentées par les Services Spéciaux seront portés à la connaissance de tous.

Le service de communication du MEPU-A

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici