Dialogue : encore une menace des opposants

0
198

Après leur retour à l’Assemblée nationale, l’opposition ( re)commence ses menaces. L’opposition se sent presque flouée. Si les accords de ce dialogue ne sont pas signés, elle veut faire descendre ses troupes dans les rues, en croire son porte-parole Aboubacar Sylla.

 

« Le retour à l’Assemblée nationale était conditionné par l’ouverture d’un dialogue structuré entre la mouvance, l’opposition et le gouvernement. Étant donné que nous nous sommes entendus sur le cadre et l’ordre du jour, et le dialogue a effectivement commencé, nous nous sommes entendus de revenir siéger. Mais ceci ne veut pas dire que ce retour est définitif », estime l’ancien ministre de la Communication.

Si nous nous rendons compte que ce dialogue a été inutile, si nous avons le sentiment que les conclusions que nous sommes parvenues ne sont pas signées ou si les accords ne sont pas respectés, nous serons obligés de revenir à la case départ. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, nous serons de nouveau obligés de boycotter le parlement et d’engager nos programmes de manifestations sur les voies et espaces publics comme nous l’avons prévu initialement » expliquet-il à nos confrères de Guinéenews.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici