Opinion :  » La méthode Ousmane Gaoual » expliquée par un sociologue

0
256

Peu connu du grand public avant la période pré-électorale, le jeune Ousmane Gaoual semble de plus en plus s’imposer tant dans son parti que sur l’espace public guinéen comme l’une des relèves de la classe politique guinéenne tous azimuts. C’est un fin politique et un redoutable communiquant ! Bien que je ne partage pas parfois certaines de ses prises de position, je dois admettre qu’il a bien étudié la communication.

Il sait ce qu’il veut et où le trouver. Ne vient-il pas de reléguer le bouillant Mouctar Diallo au second plan ? Stratégie politique oblige! Il est en passe de devenir le maître de la conflictualité politique et cela lui réussit pour l’instant. Mais jusqu’à quand ? Ce n’est pas Jean-Marie Doré qui dira le contraire. Le député Ousmane Gaoual a vite compris que « la notion de conflit  est étroitement liée à l’essence même du politique. D’abord parce que les régimes  politiques sont tous issus de luttes d’influence, voire de violences, que l’adoption d’institutions stables cherche à contrôler ou faire oublier. Ensuite parce que (…) la conquête du pouvoir est l’objet de rivalités, légitimes et ouvertes en démocratie, clandestines ou violentes dans les régimes autoritaires. » (Braud, 2008).

Calculateur, il joue de temps à autre en solo sur l’espace public pour couper l’herbe sous les pieds de ses potentiels rivaux directs au sein de l’UFDG dans la succession de Cellou Dalein Diallo car c’est bien l’après-Cellou qui l’intéresse le plus. Il ne se refuse point d’aller au-delà de sa formation pour demander des comptes.
 Sa dernière sortie médiatique en date contre le député RPG, le Sieur Damaro en dit long. Il faut bien trouver un adversaire politique et le provoquer sur la place publique afin de susciter l’émotion (un choc) des populations par le biais d’une accusation fut-elle réelle ou fallacieuse, pourvu que cela entretienne sa visibilité. C’est un schéma classique de communication politique. Dommage que les cadres du RPG soient grisés par le pouvoir !

Ces derniers passent en effet, le clair de leurs temps à se déchirer pour les ors de la république que de communiquer sur leur gestion de l’Etat. La communication constitue pour la politique ce que le gouvernail est pour un bateau. Et cela, le député Gaoual l’a également compris à contrario souvent de certains jeunes cadres de la mouvance qui se fourvoient souvent dans des explications creuses qui ne sont rehaussées que par peu de données quantifiables et mesurables. Comment pourraient-ils dans ce cas avoir un agenda politique clair ?

Pour être un politicien, il faut avoir un horizon, un objectif et deux mesures phares au moins et vient s’ajouter à cela une communication professionnelle. Or cette dernière est un grand pêché du RPG. Dans une discussion avec un ami, il m’a été donné d’entendre que le RPG n’aurait même pas un site web. Est-ce vrai ? Si tel est le cas, comment communique-t-il aux autres guinéens qui ne sont pas leurs militants ? Le pouvoir s‘acquiert  par les urnes mais il se prépare en amont et se gargarise dans la communication. La logique démocratique voudrait que le Sieur Damaro réponde aux allégations du jeune Ousmane Gaoual. Le peuple de Guinée attend une réponse de son député.

Par

Mohamed KOUYATE, Sociologue
Paris

E-mail: kouyatemohamed@yahoo.fr

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici