La construction du « Centre artisanal » dans un site forestier divise Dalaba

0
284

Dans le cadre de la réalisation d’infrastructures   dans la région de Mamou, en vue de la fête de l’Indépendance, la construction d’un « Centre Artisanal » est prévue à Dalaba. Mais le choix d’une forêt de sapins pour abriter le bâtiment provoque un grincement de dents.

Ce lundi 04 août, une source crédible du côté de Dalaba informe GuinéeTime que les membres de  l’association des ressortissants de ladite préfecture, ont projeté une réunion afin d’évoquer ce sujet. La construction du «  Centre  Artisanal », en tant que telle, est une idée bien comprise par les populations. Mais couper une partie de la superficie  de la célèbre forêt des sapins de Dalaba reconnue pour son doux climat, pour y ériger ledit centre, met la ville en mouvement.

La députée uninominale de l’UFDG de Dalaba, Honorable Hadja Hawa Binta Diallo, est à la tête de ceux qui pensent qu’un site plus approprié, peut faire l’objet du choix dans la ville.
« Dalaba est reconnue avoir un climat doux….Couper une partie de cette forêt, le poumon touristique de la ville, pourrait avoir un impact » sur l’environnement. Comme plusieurs jeunes et associations de la ville, elle a exprimé sa vive désapprobation quant à la sélection de cette zone.

 Un étranger qui vient faire le tourisme, explique-t-elle, serait très enchanté de visiter un village touristique même si celui-ci est éloigné de la ville.
Cette désapprobation de la députée uninominale de l’UFDG a été à la base d’une rencontre organisée par le préfet de Dalaba, la semaine dernière. Autorités religieuses, administratives, les deux députés originaires de la ville, jeunes etc…ont trouvé à l’issue de la réunion une entente.

«  Il n’y a pas eu d’incidents, ni de problèmes politiques autour de ce dossier. C’est archi-faux si on vous le dit » réagit le Préfet de Dalaba.
Pour M.Diao Diallo « le lieu qui doit abriter le Centre artisanal de Dalaba a été choisi par consensus » pendant cette réunion.
Avant qu’on ne finisse de discuter, le préfet a raccroché au nez.

Du côté de la députée uninominale de l’UFDG, Hadja Hawa Binta Diallo, elle peut accepter la construction du Centre Artisanal dans cette zone «  s’il n’y a pas d’autres choix » dans toute la préfecture.

A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici