Ebola : la solution d’eau chlorée conduit une femme aux urgences

0
345

Jeudi 21 août, dans l’après midi, une femme d’une cinquante d’années,  a été admise aux urgences du CHU Ignace Deen à Conakry après un accident oculaire dû à l’utilisation du chlore en poudre, dans le cadre du traitement de l’eau potable.

 

« Tantie Mado », affectueusement nommée dans son quartier, a été victime d’un accident, lorsqu’elle traitait de l’eu potable à travers un sachet de chlore en poudre.

Selon notre source, aussitôt qu’elle a versé la poudre dans son bidon, le bidon d’eau a explosé à la seconde près.  L’eau chlorée qui a touché les yeux de la pauvre est à la base de cet accident qui a valu à cette infirmière une visite aux urgences de l’hôpital Ignace Deen. La malade est sous traitement, rapporte-t-on.

Le chlore, l’eau de javel, les gels désinfectants…ont la côte actuellement en Guinée à cause de la fièvre hémorragique Ebola qui a fait près de 1 350 morts durant les cinq derniers mois. 

Un autre guinéen a vu son bidon d’eau chlorée produire des bruits qui ont alerté tout le voisinage.

Plusieurs formes de chlore ont vu leurs chiffres d’affaires en hausse depuis l’apparition de la fièvre Ebolaen Guinée.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici