Diallo Sadakadji accuse le fondateur du MSD et quitte le parti…

0
216

 » (…)je lui – fondateur du parti- retire ma confiance, ici et maintenant, et en tire toutes les conséquences de droit et de fait, dès ce jeudi 28 août 2014. Je lui rends les clés de son parti. Je ne suis plus membre encore moins Président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (M.S.D) »écrit Diallo Sadakadji sur son site officiel.

A peine trois mois seulement à la tête du parti MSD, le richissime homme d’affaires, Diallo Sadakadji giffle celui qui y a introduit et quitte -pour le moment- l’arène politique.

Il accuse le fondateur de son parti, Dr Abdoulaye Diallo, qui a pourtant des  » démarches » pour le propulser à la tête de ce parti, d’avoir été  » manipulé » par le pouvoir de Conakry. Celui qui est censé être son adversaire.

  » A mon grand étonnement, le fondateur du M.S.D, manipulé par le pouvoir en place et agissant pour son compte personnel a initié, dans un contexte de crise politique et d’insécurité sanitaire sans précédent, un programme d’actions sans mon accord et celui des autres camarades. Une telle attitude fractionniste et divisionniste fait le jeu du pouvoir en place » martèle l’ancien bras financier de l’UFDG, parti dirigé par Cellou Dalein Diallo.

Sadakadji avait lâché l’ancien premier de Conté au moment où la maison UFDG était fissurée par le fossé qui séparait Cellou Dalein Diallo et son vice-président-Fondateur, Bah Oury.

Aujourd’hui les choses semblent se régler entre les deux hommes.

 » S’engager en politique, ce n’est pas, comme je l’ai toujours dit, par ambition personnelle mais c’est pour mettre mon expérience, ma vision et la philosophie au service de mon peuple. Jamais je ne me suis engager à la légère et sur un coup de tête. Ceux qui me trouvent lent à me décider n’ont pas compris grand chose à ma stratégie politique et électorale » argumente-t-il.

Après cette démission, l’avenir politique de l’homme d’affaires handicapé par son analphabétisme- selon les critiques- est-il en suspens? 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici