Un  » mort vivant » dans les rues de Conakry

0
291

Donné pour  » mort » le week end dernier à Tunis, le président guinéen, Pr Alpha Condé, a regagné Conakry et s’est offert- gracieusement- un bain de foule dans plusieurs artères de la capitale, a constaté GuinéeTime.

 

Voila l’animal politique qui a réussi une fois encore à se tirer d’affaire ! Les infos qui ont circulé à Conakry et à l’intérieur de la Guinée, annonçant sa mort, sont celles qui lui ont permis de se refaire la côte au près de ses concitoyens.

Rentré de Tunis ce lundi matin après une visite dite privée, M. Condé a ironisé sur les informations lui donnant  » malade et mort ».

Pour enfoncer ses détracteurs, il a été vu ce matin, à pieds, dans plusieurs quartiers de la capitale dont Camayenne, Cameroun et sur  le célèbre  » Boulevard Telly Diallo » à Kaloum.

 » Le mort est de retour » aurait ironisé depuis quelques heures le président guinéen à ses  » amis proches ».

Ce qui ressemble aujourd’hui à l’intox, a l’avantage double de passer sous silence deux faits majeurs dans la vie politique, économique et sociale du pays.

Il y a juste quelques jours que le pouvoir de Conakry se débattait à éteindre l’incendie provoqué par l’affaire dite de Dakar. En effet, la douane sénégalaise a intercepté 20 millions usd en provenance de Conakry sans toutes les pièces justificatives normales. Le tollé provoqué par ce dossier entre Conakry-Dakar était un veritable camouflet pour le régime d’Alpha Condé. Du moins en terme de gestion économique du pays. Les explications du Gouverneur de la BCRRG, Loncény Nabé, laissent certains guinéens sur leurs faims.

Le discours très controversé de Chicago, tenu par le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a cedé – pour quelques temps?- le podium à l’intox de Tunis.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici