Ebola : Macky Sall s’acharne sur le guinéen…pas de blâme pour les vrais responsables

0
234

Le président sénégalais, Macky Sall, semble remonté contre le jeune guinéen qui a introduit le virus Ebola dans son pays, alors que ses  » frontières étaient fermées ». Le successeur d’Abdoulaye Wade clame haut et fort que cet étudiant devrait faire face à la loi si son état lui permettait. Cynique.

 

Après le scénario de fermeture des frontières et tout le brouhaha qui s’en est suivi, le pouvoir dakarois est agacé par la découverte d’un cas de fièvre ebola sur son territoire ! Macky Sall, pratiquement déçu de l’attitude du jeune guinéen qui a traversé les frontières pour son pays, n’est pas aussi tendre.

Ce jeune étudiant de Forécariah devrait « être poursuivi par les juridictions de notre pays car nos frontières ont été fermées ; donc ce jeune a violé nos lois », martèle M. Sall à la télévision nationale du Sénégal.

Le chef de l’Exécutif sénégalais ne s’étonne pas de la porosité de ses frontières et l’incompétence de ses agents des forces de l’ordre postés aux frontières. Loin s’en faut ! Il s’acharne par contre sur un jeune étudiant qui ne pouvait, dans les conditions normales, savoir si oui ou non, son frère l’avait contaminé. Et d’autant plus que les symptômes apparaissent à la fin de la période d’incubation de 21 jours !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici