Pourquoi les voiries et infrastructures sont rattachées à la DATU…

0
215

Le vendredi 19 septembre, le chef de l’Etat Alpha Condé a procédé à la nomination par décret, des hauts cadres du ministère de la Ville et de l’Aménagement.  Ainsi, le secrétaire  général, le chef de Cabinet, comme bien d’autres cadres,  ont été confirmés. Il s’agit respectivement de M. Mohamed Mahama Camara, Ingénieur Bâtiment et  Mme Mariama Bangoura.

Parmi les autres promus, il y a le directeur national de l’aménagement du territoire  de l’Urbanisme, des voiries et des infrastructures, M. Ibrahima Camara.  Pour rappel,  précédemment, ce poste s’appelait direction nationale de l’aménagement du territoire et de l’Urbanisme (DATU).

Désormais, comme le précise le décret, les voiries urbaines et infrastructures sont rattachées à la DATU. Mais comment en est-on arrivé là? Pour répondre à cette question, nous avons tenté en vain de rentrer en contact avec le directeur national de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, des voiries et infrastructures.

Qu’à cela ne tienne, de bonnes sources, les voiries et infrastructures étaient bel et bien du portefeuille de la DATU. C’est à la faveur de l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir qu’elles ont été détachées et rattachées au ministère des Travaux Publics, ajoutent nos sources. Mais vu les nécessités de cohérence et de service, il a été décidé de ramener les voiries et infrastructures dans le portefeuille du ministère de la ville et de l’aménagement, précisément à la DATU. 

Dorénavant, le ministère des Travaux Publics devra se contenter des projets concernant les routes nationales et internationales.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici