Phobie-Ebola : après Womey, Forécariah

0
408

Des populations  de Forécariah,  à 100km de Conakry, non loin de la frontière sierra léonaise), ont attaquées mardi des agents de santé chargés de la lutte contre le virus Ebola, pour protester contre une tentative d’intervention du corps médical dans un quartier de la ville, où « deux cas de décès suspects » dus à cette épidémie viennent d’être enregistrés, a-t-on appris de sources concordantes.

 

La situation a dégénéré en émeutes, entrainant quelques dégâts matériels, selon nos sources. Les autorités préfectorales ont convoqué une réunion d’urgence afin de circonscrire cette révolte des populations.

 Un témoin raconte que la panique a gagné les professionnels de la santé lors de cette agitation, qui a paralysé les activités dans cette localité mardi. Il aura fallu l’intervention des forces de sécurité, qui, par des tirs de sommation, ont réussi à maîtriser la foule.

Les événements de Womè où 8 membres d’une équipe de sensibilisation ont été la cible d’une rare violence, entrainant leur mort mardi dernier, est encore dans les mémoires.

XINHUA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici