Cycle de malheurs en Guinée : un navire aussi chavire…

0
371

Au moins 9 personnes ont péri et plusieurs dizaines étaient portées disparues en Guinée après le naufrage d’une pirogue surchargée vendredi dans le sud du pays, a-t-on appris de sources concordantes.

«Une pirogue avec à son bord 69 passagers qui a quitté le port de Farmoriah en partance pour le marché hebdomadaire de Benty a chaviré en mer non loin du port de Benty, faisant 9 morts, 18 rescapés», les autres étant portés disparus, selon un communiqué de l’Agence nationale de navigation maritime lu à la télévision.

Une source de sécurité locale a également fait état d’un bilan de 9 morts noyés et 18 rescapés, ainsi que d’une trentaine de disparus.

La pirogue, surchargée, a sombré quelques minutes après son départ dans l’après-midi, selon cette source.

«Elle a heurté de plein fouet un bateau minier de la société Forécariah Guinée Mining et elle s’est renversée», a-t-on affirmé.

Forécariah Guinée Mining est une coentreprise entre l’entreprise australienne Bellzone et le China International Fund (CIF) pour exploiter du minerai de fer.

La province de Forécariah, où le naufrage s’est produit, est déjà particulièrement touchée par l’épidémie d’Ebola qui sévit en Guinée, ainsi qu’au Liberia et en Sierra Leone voisins.

Ce genre d’accidents est fréquent sur la côte guinéenne longue de 300 km, entre la Guinée-Bissau au nord et la Sierra Leone au sud.

En août 2012, un de ces accidents avait fait une trentaine de morts près de Conakry.

avec lapresse

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici