Piraterie/musique : Trois personnes arrêtées

0
215

La brigade de lutte contre la piraterie du quartier Matam (banlieue de Conakry)  vient de mettre aux arrêts  trois présumés pirates avec 39 cartons de CD vidéos utilisés et 49  autres cartons  non ouverts au Marché du plus grand centre commercial de Conakry nommé Madina dans la commune de Matam. Ils  sont accusés  de travailler dans l’inégalité par Adjudant  Mohamed Mara  commandant de lutte contre la piraterie dans cette commune.

 

Mais les accusés ne reconnaissent les faits à eux reprochés.  «Nous travaillons dans l’égalité, nos papiers sont délivrés par le Bureau Guinéen du droit d’auteur (BGDA)  et l’Office national du cinématographique de Guinée (ONACIG). Un d’entre eux, Mohamed Barry duplicateur et propriétaire de la Maison Dalaba Production sise à Madina tente de se défendre:  » « je me dis que  c’est une erreur ou un règlement de compte. C’est pas vrai,  je ne suis pas un pirate, les autorités le savent  j’ai tous mes papiers qui prouvent que je ne suis pas  pirate.  Et pourtant, le Commandant Mara compte bien les mettre à la disposition de la justice.

Sur les circonstances de cette arrestation, Mohamed Barry témoigne: » J’étais a Madina , je vendais ,  mes petits sont venus me dire qu’il ya la  gendarmerie dans notre service de  duplication. J’ai trouvé comandant Mara,  je lui ai demandé.  Il m’a  dit qu’il n’était pas informé que ce lieux de duplication  existe. Donc,  il doit ramasser tout.  Je lui dis de me demander les papiers, que  je vais lui fournir. Il n’a pas voulu, puis il a donné l’ordre  de  ramasser  tout ».

De son coté, le commandant  de la brigade de lutte contre la piraterie de Matam dit n’avoir pas compris que le  BGDA et  l’ONACIG  puissent livrer des licences d’autorisation dans  deux mois après leur réunion au cours de laquelle, ils ont décidé de ne pas donner  de licence de production à n’importe qui. Pour la manifestation de la vérité, Commandant Mara dira qu’il mettra  toutes ses œuvres saisies à la disposition  de qui  le droit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici