Une affaire de pneus usés colle Soriba Sorel

0
357

Le collectif des jeunes et femmes ayant regroupé des pneus usés et remis aux autorités du gouvernorat de la ville de Conakry en échange d’une tonne de riz et un  million de nos francs  ne sont toujours pas récompensés. Ce vendredi 17 octobre 2014, ils décident de se faire entendre chez le premier Ministre et le Chef de l’Etat.

 

Faut-il rappeler qu’à sa prise de  fonction, le Gouverneur Soriba Sorel Camara avait déclaré   que tout   citoyen qui  collecterait cinq cent pneus usés et déclaré  des fusils non identifiés, aura des récompenses de la part de son administration. Cet appel a été  entendu  puisque plusieurs citoyens se sont mis à l’oeuvre. Plusieurs centaines de  pneus ont été collectés  afin de rendre la ville  propre.

Malheureusement, le gouverneur Soriba Sorel Camara  jusque-là, n’a pas tenu sa promesse, en croire ces  citoyens. 

« Le gouverneur  a dit  sur les médias d’Etat que les gens n’ont qu’à  ramasser des pneus usés et  que celui qui parviendra à collecter cinq cent (500) pneus aura droit  à une tonne de riz et un  million de nos francs. Nous avions collecté plus de 2 mille pneus et on ne voit toujours rien comme récompense  » a indique Mohamed lamine Camara domicilié à Gbessia aéroport, l’une des victimes.

Selon lui, le collectif a décidé ce vendredi de se faire entendre devant la primature. Pour l’heure ces pneus sont entassés dans la cour du  service public de transferts des déchets (SPTD).

 {jcomments on}

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici