Burkina Faso: manifestation contre la révision constitutionnelle

0
283
Des manifestants en colère contre la révision constitutionnelle au Burkina
Des manifestants en colère contre la révision constitutionnelle au Burkina

Les opposants à une révision constitutionnelle qui permettrait le maintien au pouvoir du président burkinabè Blaise Compaoré se sont massivement mobilisés mardi à Ouagadougou. L’opposition a revendiqué la présence d’un million de manifestants.

Ouagadougou a des allures de ville déserte mardi. Les commerces, les services publics ou encore les banques sont restées fermées,  alors que tôt dans la matinée, des manifestants, pour la plupart des jeunes issus des quartiers défavorisés, munis de balais et de sifflets convergeaient vers la place de la Nation en scandant des slogans hostiles au pouvoir. « Blaise dégage », »27 ans, ça suffit ! », « Libérez Kossyam » ou encore « notre nombre est notre force », pouvait-on entendre.

Une grande mobilisation de l’opposition conduite par ses leaders comme Zéphirin Diabré  (chef de l’opposition), le sankariste Me Benewendé Stanislas Sankara ou encore Roch Marc Christian Kaboré du Mouvement populaire pour le progrès, a rassemblé plus d’un million de personnes selon les organisateurs. La marée humaine s’est ensuite dirigée pacifiquement vers la Cathédrale puis l’avenue Kwamé N’Krumah en passant par le Round point des Nations-unies avant de rejoindre le point de départ de la marche.

Statue de Blaise démantelée à Bobo-dioulasso
Statue de Blaise démantelée à Bobo-dioulasso

Les citoyens ont également manifesté leur mécontentement dans les principales ville du pays, comme à Banfora, Ouahigouya, Dori, Manga ou encore à Bobo-Dioulasso, deuxième ville du pays, où une statut du chef de l’État – le mettant en scène avec l’ex-guide libyen, Mouammar Kadhafi – a été démantelée.

Source : jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici