Des chefs de quartiers accusés de « détournement de kits » anti-Ebola

0
323
Le Gouverneur de la Ville de Conakry
Le Gouverneur de la Ville de Conakry

Le Gouverneur de la Ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, a révoqué de leurs fonctions plusieurs chefs de quartier dans la commune de Dixinn. Ces  » élus-nommés » sont accusés de détournements de kits destinés à la lutte contre la fièvre hemorragique à virus Ebola.Ces responsables à la base sont accusés de « détournement et de mise en vente des kits et produits sanitaires »  octroyés  par les différents organismes internationaux et des associations  dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.  Le Gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara, a décidé   de   limoger  sept chefs de quartier dans  la commune de Dixinn.

Il s’agit d’Almamy Traoré chef de quartier de Dixinn mosquée, ’El hadj Mbemba Laye Camara chef de quartier de Kénien, Aboubacar Béreyaly Camara chef de quartier de Bellevue Ecole, Bangaly Ben Sylla chef de quartier de Minière Centre, El Hadj Diaby chef de quartier de Hafia mosquée, El Hadj Sékhouna Soumah chef de quartier de Camayenne, Aboubacar Ombré chef de quartier de Dixinn centre2.

Ces accusés  ont été  remplacés sur le coup par leurs adjoints. Et selon le gouverneur de Conakry, dans sa décision, ces présumés accusés vont répondre devant la juridiction compétente.

Au micro d’une radio de la place, le chef de quartier de Belle-vue Ecola a réfuté les accusations et s’est dit propre comme l’eau de roche. Il s’est dit prêt à affronter la Justice.

Aboubacar Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici