Confusion au Burkina Faso: un autre militaire annonce la suspension de la constitution

0
486

Armée à OuagaBlaise Compaoré parti du pouvoir, une confusion sans précédent règne à Ouagadougou. Peu après l’annonce de la prise du pouvoir du pouvoir par le chef d’état-major, général Honoré Traoré, le lieutenant-colonel Zida, jusque-là commandant adjoint du Régiment de la sécurité présidentielle annonce lui aussi, la suspension de la Constitution du Burkina Faso en son nom propre . Ce qui voudrait dire que lui et une partie de l’armée burkinabè ne reconnaissent l’autorité du général Honoré Traoré, chef d’état-major des armées. La confusion est telle que nul ne sait qui est actuellement aux commandes du pays des hommes intègres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici