Dr Faya vs Kaba au TPI de Dixinn : la confrontation continue

0
315
Faya Millimouno, Président Bloc Libéral
Faya Millimouno, Président Bloc Libéral

L’affaire qui oppose Mohamed Lamine Kaba membre de la coalition d’opposition extra parlementaire et président du parti Fidel au président du parti du Bloc Liberal (BL) se poursuit au tribunal de première instance de dixinn.A rappeler que  Dr Faya Millimono a porté plainte contre ce dernier pour la diffamation par voie de la presse?

« Dr Faya a pris l’argent dans les mains des militants de l’UFDG en Angola pour son adhésion au parti une fois de retour en Guinée » est la phrase qui a valu cette plainte.

Ce mardi, au tribunal de Dixinn,, les débats étaient portés sur l’étude de la loi L 002 portant sur  la liberté de la presse. Pour Me Traoré Mohamed,  Avocat de la Défense,  « la loi, L 002 de la liberté de la presse n’est pas publiée officiellement au journal de la nation. Donc, cette loi ne peut pas être soumise à Mohamed Lamine Kaba, mon client. »

Pour cette préoccupation émise par l’avocat de la défense, le procureur de la République près le tribunal de Dixinn Me Alseny Barry, dira : « je sollicite un renvoi de ce procès pour la semaine prochaine afin de bien examiner cette question à savoir si cette loi est diffusée au journal officiel ou non.»

Un argument qui selon la partie civile n’est pas fondé.  « Je l’ai dit, la promulgation d’une loi consiste à constater la régularité de la loi, la promulgation par M. le président de la république et par conséquent ordonne son exécution. C’est ce qui dit l’article 02 du code civil » a souligné Me Faya Gabriel Kamano avocat du plaignant présent sur les lieux.

Dr Faya Millimono président du bloc Libéral dira « vous savez que le Droit n’est pas une science exacte, mais elle est proche d’une science exacte. J’aime personnellement écouter les avocats, le juge fait l’interprétation de la loi de la manière dont le législateur l’a coincé. Elle a été promulguée, je ne trouve aucune objection parce que mon avocat dans la salle n’a pas trouvé objection que le prévenu ait une défense normale, si j’étais à la place du prévenu, je demanderai également à avoir une défense normale. Donc il n’y a pas d’émotion par rapport à cela lorsque quelque chose est dite, quelque soit le temps que ça va prendre, la preuve sera connue un jour. C’est la preuve que nous attendons. »

Ce procès a été renvoyé pour la semaine prochaine par Le président de la cour du tribunal de Dixinn au 11 Novembre 2014 pour que cette loi   soit bien examinée par la Défense.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici