Plaidoyer des fils de Womey : « Nos mamans accouchent en brousse »

0
341
Womey est devenu un camp militaire fermé à tout accès
Womey est devenu un camp militaire fermé à tout accès

Les enfants ressortissants de Womey en collaboration avec l’ONG Mêmes Droits pour Tous (M.D.T.) ont fait une déclaration dans laquelle, ils
ont fait un plaidoyer pour le retour de leurs parents dans le village de Womey. La lecture de leur déclaration a eu lieu ce mardi 4 novembre 2014, à la Maison de la presse

Il ya de cela 3 mois que le drame de Womey, localité de N’Zérékoré. Huit  personnes qui y étaient allés pour sensibiliser les habitants contre la maladie Ebola. Depuis, le village a connu une forte présence des forces de l’ordre qui procédent à des arrestations pour des fins d’enquêtes. Ce qui a amené la plupart des villageois à quitter a localité pour se  réfugier enbrousse. D’où ce cri de désespoir des fils de la zone.

 La présence des forces de l’ordre et de sécurité à Womey a été un autre problème. Les habitants de Womey vie dans la brousse à la merci de la pluie, du froid et des animaux sauvages porteuses de maladies. Il ya des femmes enceintes qui accouchent, certains meurent par manque de soins » a expliqué  Céline HABA, une des ressortissantes de Womey porte parole des enfants.

De nos jours, ils sont nombreux, les ressortissants de womey à plaider pour la démilitarisation de leur village et le retour de leurs parents au village.

Nous supplions aux autorités guinéennes pour le retour de nos amis et leurs parents au village dans les meilleurs
délais et en toute sécurité » a-t-elle plaidé.

Jean Haba encadreur des enfants souligne que « l’objectif principal de cette rencontre est de lancer un cri d’alarme. Depuis le 16 septembre jusqu’aujourd’hui, les parents sont toujours en brousse. Donc, nous pensons que l’Etat doit prendre les choses sérieusement en main afin que le problème soit résolu pour tout bon. Les parents sont entrain de mourir en brousse, les femmes accouchent et il ya des femmes violées. Nous lançons ces cris d’alarme pour que le Gouvernement puisse prendre des décisions de démilitariser Womey afin que les habitants retournent et retrouvent leur village». plaide-t-il à la suite des enfants.

Il faut signaler que plusieurs personnes ont été arrêtées et jusque là, les vrais coupables ne sont toujours pas connus dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici