Un Messi record !

0
190

messi bras hautCristiano Ronaldo resté atone la veille face à Liverpool (1-0), Leo Messi, lui, n’a pas laissé passer l’occasion d’égaler le record des 71 buts marqués en Ligue des Champions par Raul Gonzalez. L’Argentin, auteur d’un doublé sur la pelouse de l’Ajax Amsterdam, contribue à la victoire (2-0) et à la qualification du Barça en 8e de finale.

Une fois n’est pas coutume, Cristiano Ronaldo, qui avait pourtant marqué au moins un but lors de ses douze derniers matches, toutes compétitions confondues, était mardi resté atone, laissant le soin à Karim Benzema d’inscrire le but de la victoire du Real Madrid face à Liverpool (1-0). 24 heures plus tard, et la réponse de Leo Messi ne s’est pas fait attendre. La « Pulga » a sauté sur l’occasion pour rejoindre et dépasser son rival portugais avec ses 70e et 71e buts personnels en Ligue des Champions. Pour égaler du même coup le record absolu de Raul Gonzalez dans la compétition.

Tout sauf une sinécure dans cette Amsterdam Arena, où Franck de Boer sait, au coup d’envoi, que l’espoir d’une qualification pour son équipe – la première depuis 2005-2006 (huitième de finale) – nécessite de renouer avec la victoire en Ligue des Champions, une compétition où les Néerlandais n’ont plus gagné depuis près d’un an et un succès (2-1) sur le… Barça (le 26 novembre 2013). L’ancien joueur de la maison attend pour cela de son Ajax un pressing de chaque instant et il est écouté au cours d’une première demi-heure jouée à cent à l’heure, où les Catalans, qui restent sur deux défaites, finissent par exploser face au rythme imprimé par les quadruples champions des Pays-Bas. Spectacle étonnant d’un collectif blaugrana quasi en déroute, pris à son propre jeu (51 % de possession pour l’Ajax en première période) et même pris de panique face aux assauts incessants de son adversaire. Un Ajax tout près d’être récompensé sur ce une-deux parfait que manque de conclure Davy Klaassen d’une volée croisée que Marc-André ter Stegen est bien inspiré d’écarter (25e). Un geste décisif.
Suarez, lui, était perdu

Comme l’est à l’autre bout du terrain le geste de son homologue Jasper Cillessen s’interposant devant un Jordi Alba idéalement servi par Leo Messi (31e). L’Argentin, dans la foulée, sort pour de bon de sa boîte sur ce coup-franc boxé par Cillessen, mais l’action rebondit et Marc Bartra, titulaire en défense centrale, qui a bien suivi ce deuxième ballon, devance la sortie aventureuse du gardien de l’Ajax et parvient à centrer pour la tête cadrée de… Messi (0-1, 36e). Et de 70 buts pour la star barcelonaise, tous inscrits sous la célèbre « camisetta », là où Ronaldo a frappé quinze fois avec Manchester United et Raul cinq fois avec Schalke 04 !

L’incroyable efficacité de l’Argentin dans la compétition avec ses 70 réalisations en 90 matches (0,78 but/ match) (*) ne doit pas faire oublier les difficultés de sa formation capable pourtant de reprendre le contrôle du ballon après le repos. Mais la réussite de Messi tranche avec celle qui fuit Neymar sur ce poteau (50e) et surtout avec le trou noir dans lequel semble se débattre Luis Suarez. Pour son retour en Ligue des Champions face à l’équipe qui l’a révélé avec 111 buts inscrits en 159 matches (2007-2010), l’Uruguayen, d’abord placé côté droit, avant de se repositionner dans l’axe, déjoue totalement, lourd dans ses appels et ses déplacements, timides dans ses initiatives, presque trop respectueux de ses illustres partenaires. Jusqu’à ce duel raté en tête à tête avec Cillessen (59e). Un break raté quand l’Ajax touche du bois sur ce coup de tête d’Arkadiusz Milik (67e), mais finira le match à dix suite à l’expulsion pour un deuxième carton jaune de Joel Veltman (71e). Une infériorité numérique que Messi exploite sans attendre avec cette accélération puis ce une-deux parfait avec Neymar que l’Argentin conclut de façon magistrale (0-2, 76e). Le record égalé de Raul est au bout de son pied gauche. Magique ! Le Barça tient une nouvelle qualification en huitième de finale et son serial buteur aura l’opportunité de s’isoler dans la légende dans quinze jours, à Nicosie, vingt-quatre heures avant que Ronaldo ne lui offre sa réponse.

(*) Raul Gonzalez a inscrit les 71 buts de son record en 142 rencontres (0,50 but/match) et Cristiano Ronaldo a marqué ses 70 buts en 106 matches de Ligue des Champions (0,66). Pour information, l’AC Milan est le club qui a le plus inspiré Messi avec 8 buts inscrits quand les équipes allemandes sont ses victimes préférées avec 12 réalisations.

sports fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici