SIDIKI TOURE : « Sidya Touré ne représente aucune menace pour le RPG-arc-en-ciel.»

0
350
SIDIKI TOURE « Sidya Touré ne représente aucune menace pour le RPG-arc-en-ciel.»
SIDIKI TOURE « Sidya Touré ne représente aucune menace pour le RPG-arc-en-ciel.»

Sidiki Touré est le président de la cellule de communication du RPG arc-en-ciel. Aujourd’hui, il a bien voulu accorder une interview au site www.guineeemergence.com sur des sujets brûlants tels que la loi de finance rectificative, l’épidémie Ebola et la désormais affaire « Maison Sidya ». Lisez plutôt !
 Guinée Emergence : Nous vous remercions M. Touré d’avoir accepté cette interview. Pour aller droit au but, nous vous demandons de nous dire comment se porte le parti présidentiel, le RPG arc-en-ciel, à la veuille des élections présidentielles qui sont normalement prévues courant 2015 ?

Sidiki Touré : Le RPG-arc-en-ciel se porte très bien malgré la présence de cette épidémie hémorragique à virus Ebola. Nous sommes sur le terrain et en bonne forme.

Pour ces élections prévues en 2015, le Pr Alpha CONDE serait-il candidat ou non ? si oui, pouvez-vous-nous présenter le bilan que le parti présidentiel pourra présenter aux guinéens pour leur convaincre de lui accorder un deuxième bail au palais Sekhoutoureya ?

 Nous sommes un parti démocratique et rassembleur. Il y a toujours eu des primaires qui consistent a designer le candidat du parti aux Présidentielles.
Pour le moment, le President Alpha CONDE a un bilan très positif. La monnaie est stabilisée, le panier de la ménagère s’est considérablement amélioré ( le sac de riz coute 170.000 fg au lieu de 300.000 fg hier, il y’a suffisamment de poissons dans nos marchés,..). Kaleta avance a grands pas vers Conakry et environnants pour régler définitivement nos problèmes d’électricité. Les infrastructures routières, administratives, scolaires, socio-éducatives des jeunes,…sont en construction pour la plupart sur fonds propre de l’Etat, une première depuis près de 30 ans. Le nouveau code minier réserve des garanties sérieuses à l’Etat et des avantages importants pour le peuple de Guinée dans l’exploitation de nos richesses du sous-sol. Nos forces de défense et de sécurité sont entrain d’être qualifiées et équipées. On assiste régulièrement au rehaussement du salaire des fonctionnaires, etc. Bref, tous les ingrédients sont réunis en faveur d’un plébiscite du Professeur Alpha CONDE en 2015 afin de parachever ce gigantesque programme.

 Quel regard portez-vous sur la situation économique du pays qui affichent, dit-on, cette année un visage peu reluisant ? (flambée de l’inflation monétaire de 8 à 9,5% voire 10%, manque de recette de 637 milliards de francs guinéens sur la loi de finance 2014, départ massif des investisseurs,…)

Ne l’oublions pas, avant 2010 le taux d’inflation était a deux chiffes, c’est les efforts déployés par le Professeur Alpha CONDE en quatre ans qui l’ont ramené a un chiffre. La variation de certains indicateurs économiques en 2014 est due aux effets collatéraux de l’épidémie de la fièvre hémorragique a virus Ebola.

Notre pays s’apprêtait a recevoir plusieurs milliards de dollars d’investissement de la part des partenaires et amis de Guinée avec a la clé des milliers d’emplois surtout en faveur les jeunes quand cette maladie a fait son apparition au premier trimestre de l’année en cours. Mais au moment ou je vous parle la situation est entrain d’être maîtrisée et nous n’allons pas tarder a connaitre le retour des investisseurs dans notre pays. Il faut oser espérer car, comme on le dit souvent : « après la pluie vient le beau temps »

 Que pensez-vous des propos du leader de l’UFDG qui soutient que la crise actuelle que connait la Guinée n’est pas liée qu’à seulement l’épidémie Ebola ?

Je ne commente pas les propos d’un leader. Nous sommes en démocratie. Pour ma part le plus important aujourd’hui c’est de voir tous les guinéens se donner les mains pour éradiquer cette épidémie dans notre pays. A mon avis ce doit être l’occasion pour chaque citoyen d’affirmer sa volonté patriotique en appuyant les immenses efforts du Chef de l’Etat et des partenaires techniques contre ce fléau au lieu de carburer dans des critiques stériles qui n’honorent personnes en réalité.

 Que pensez-vous de l’alerte lancée par le parti Union des Forces Républicaines (UFR) qui pointe du doigt la volonté du régime Alpha CONDE de vouloir barrer la route à son président Sydia TOURE en prélude aux élections présidentielles qui pointe déjà à l’horizon?

Sidiki Touré : Monsieur Sidya Touré ne représente aucune menace pour le RPG-arc-en-ciel pour qui connait la situation politique actuelle du pays, donc je ne vois pas pourquoi on va l’empêcher de se présenter aux élections.
Vous savez l’opposition est en perte de vitesse. Elle a senti sa défaite implacable en 2015 quand on voit l’accueille qui a été réservé au President de la République la semaine dernière a Mamou, Pita, Dalaba, Boke, Boffa, etc..on ne peut pas rester tranquille. Et après Boke en 2012, Nzerekore en 2013 c’est autour de notre belle région le Foutah Djallon de bénéficier des énormes avantages des festivités de l’indépendance nationale cette année. Partout dans ces localités les citoyens ont adhéré au projet de société du Professeur Alpha CONDE en affirmant leur engagement ferme de lui accorder leur confiance en 2015. Et depuis, certains cherchent a tout prix a allumer le feu sous l’eau mais ils se trompent.

Pouvez-vous nous livrer votre dernier mot à l’endroit du grand public, histoire d’aborder un sujet qui n’a pas été évoqué durant cette interview ?

Sidiki Touré : Je voudrais inviter les guinéens a plus de civisme dans nos comportements de tous les jours afin de mieux protéger nos acquis démocratiques obtenus après de longues et difficiles luttes ainsi que de sacrifices consentis par chaque citoyen pour la cause de la nation. Que la jeunesse accepte d’être plutôt responsable en se disant en quoi pourrai-je être utile a mon pays et non pas de chercher a récolter des grades politiques a travers les manifestations de rue. N’oublions jamais que l’avenir d’un pays appartient a sa jeunesse si et seulement si celle-ci est bien éduquée.

Interview réalisée par Maurice CONDE,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici