Guinée – Grève de la faim pour exiger la « démilitarisation de Womey »

0
436
" Démilitarisez Womey" est le mot d'ordre de ces grévistes
 » Démilitarisez Womey » est le mot d’ordre de ces grévistes

Quelques responsables politiques et activistes des Droits de l’Homme ont entamé, comme annoncé, une grève de la faim à Conakry. C’est le palais du peuple de Conakry, siège de l’Assemblée nationale, qui sert de point de ralliement de ces grévistes.

 » Démilitarisez Womey » lit-on sur leurs t-shirts blancs. Dr Faya Millimouno, président du Bloc Libéral, Holomou Koni Kourouma sont à la tête de ce mouvement de solidarité aux populations,estimées à 6 mille âmes, de Womey. Womey, nom d’un village tristement célèbre par le fait de certains de ses fils qui ont eu l’outrecuidance d’attaquer et tuer huit personnes d’une équipe de sensibilisation contre l’épidémie de la fièbre hemorragique Ebola.

Après des arrestations dans cette localité, des groupes de militaires ont pris d’assaut l’entrée à ce village et les habitants, par peur de représailles, se  sont réfugiés en brousse.

Il y aurait une dizaine de morts dans cette brousse depuis plusieurs semaines, affirme le président du comité de crise installé à propos, et dirigé par Dr Faya Millimouno.

Des ong de défense des droits humains sont allés dans le même ordre d’idées que les politiques et ont aussi fait un plaidoyer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici