Droits de l’Homme : « Le ministre Gassama Diaby constitue un espoir pour le peuple de Guinée » ( Dr Faya)

0
294
" Démilitarisez Womey" est le mot d'ordre de ces grévistes
 » Démilitarisez Womey » est le mot d’ordre de ces grévistes

Dr Faya Millimouno, président du comité de crise sur Womey, un des organisateurs de la grève de faim de 4 jours pour la  » démilitarisation de Womey », a félicité au micro de GuinéeTime la dernière déclaration du ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques sur ce dossier épineux.

Le ministre Gassama Diaby en tant que ministre des Droits de l’Homme constitue un espoir pour le peuple de Guinée » affirme Dr Faya Millimouno, sous une tente servant d’abri aux politiques et autres activistes des droits humains, en grève de la faim depuis lundi 10 novembre.

Lundi soir, dans une déclaration publiée à Conakry, le ministre des Droits de l’Homme a demandé  » la démilitarisation » de Womey – localité où

Le ministre des Droits de l’Homme est préoccupé par le dossier de Womey

des membres d’une équipe de sensibilisation contre Ebola ont été tués- et la poursuite des présumés auteurs de cet acte grave et leur jugement.

Il est clair que c’est une déclaration qui ne correspond pas à une vision de l’ensemble du gouvernement. Avec courage et détermination, il se bat pour ses convictions. Aujourd’hui, il est en charge de la défense des droits et des libertés, il fait preuve d’efficacité dans ce sens là » soutient Dr Faya, Président du Bloc Libéral.

En dépit du « courage » du jeune ministre dans la défense des droits humains, Dr Faya note qu’il  » manque de moyens pour faire respecter » tout ce que souhaite les activistes et autres organisations de défense des droits humains.

Contrairement au lundi, GuinéeTime a constaté le grossissement du rang des grévistes de la faim, pour la démilitarisation de la bourgade de Womey.

 » Je viens m’associer à vous », s’adresse à notre présence, un jeune étudiant à Dr Faya Millimouno. Et ce dernier de lui répondre :  » Alors prenez place là ».

Parmi ces grévistes de la faim, l’on dénombre plusieurs femmes, assises sur des nattes.

A suivre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici