« L’Armée s’est retirée de Womey » ( Honorable Koni Kourouma)

0
245

ça y est, le pouvoir de Conakry a cédé face à la pression d’un groupe de citoyens exigeant la démilitarisation de Womey, localité de N’Zérékoré qui a connu la présence des militaires depuis le massacre de huit membres d’une équipe de sensibilisation contre Ebola par un groupe de villageois.

 » Des villageois présents à Womey confirment en ce moment même que l’armée s’est retirée de Womey…. » vient d’écrire à 12h 10 GMT sur son profil facebook le député de l’UGDD, Honrable Holomou Koni Kourouma.

Pour l’un des grévistes de la faim en cours depuis lundi à Conakry,  » Le combat pour la justice équitable en fin les auteurs des crimes commis à Womey soient poursuivis et jugés et que les auteurs de pillages intervenus suite à l’arrivée de l’armée répondent de leurs actes…. » lit-on.

Depuis lundi matin, au palais du peuple de Conakry, Dr Faya Millimouno, président du BL, Honorable Holomou Koni Kourouma et autres activistes des droits humains ont débuté une grève de la faim pour quatre jours, exigeant ainsi  » la démilitarisation de Womey ».

Plusieurs personnalités de tous ordres ont témoigné leur soutien à ce groupe d’activistes dont le rang ne cessait de grossier hier.

« Nous vous remercions tous pour le soutien » dit Honorable Kourouma.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici