Ebola : le Japon accorde 28 milliards gnf à la Guinée

0
453

Koutoubou-Japon donLe Japon vient de contribuer à hauteur de 28 milliards gnf à la lutte contre l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée.  La signature des documents entre le Chargé d’Affaires de cette ambassade à Conakry et le ministre de la Coopération internationale a eu lieu ce matin.Le Ministère de la coopération internationale a servi de cadre, pour la cinquième fois, à une signature entre le Ministre de la Coopération internationale et le chargé d’Affaire de l’Ambassade du Japon en Guinée et l’échange de notes d’une valeur de quatre millions de dollars américains, environ 28 milliards de francs guinéens. Cet acte  s’inscrit dans le cadre de la riposte à l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Cette contribution s’inscrit dans  l’enveloppe des 40 millions de dollars  usd qui avait été annoncée le 25 septembre passé par le premier ministre du Japon,Mr Shinzo ABE, lors d’une réunion de haut niveau des Nations Unies consacrée à la lutte contre l’épidémie à virus Ebola.

Cette nouvelle assistance du Japon vient soutenir et renforcer les efforts que le Gouvernement guinéen ne cesse de déployer pour l’éradication de ce fléau qui est devenue une menace pour la santé publique à l’échelle régionale et internationale.

C’est du reste le témoignage de l’excellence des relations d’amitié et de coopération existant entre  le Japon et la Guinée. La Guinée, en cette période difficile, ne saura oublier cette marque de solidarité. Ne dit-on pas que c’est pendant les moments difficiles qu’on reconnait les vrais amis ?

A rappeler que cette épidémie a fait plusieurs centaines de morts en Guinée. Le Japon compte soutenir d’avantage le gouvernement par une nouvelle enveloppe de plus de 100 mille dollars américains.

Cet engagement s’inscrit d’ailleurs de façon logique dans les conclusions de la cinquième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique TICAD V en vue de faire du secteur de la santé un pilier majeur de la coopération entre le Japon et l’Afrique.

C’est également une nouvelle démonstration que le Japon continue de se tenir aux côtés des pays africains dans le développement et dans l’aide d’urgence.

Une correspondance spéciale de Issiaga Fadiga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici