Alpha Condé inaugure le nouveau quai du port de Conakry

0
250

ACONDE pac quaiLe président Alpha Condé a officiellement inauguré ce lundi matin le nouveau quai du Terminal à Conteneurs du port autonome de Conakry financé par Africa Logistics du groupe Bolloré avec un coût estimé à plus 470 milliards de francs guinéens ( 47 millions d’euros), a appris GuinéeTime sur place.

Le Chef de l’Etat guinée, Pr Alpha Condé, a coupé le ruban inaugural du nouveau quai du terminal à conteneurs du port de Conakry.

Ce quai de Conakry Terminal, en croire les spécialistes, a une longueur de 340 mètres de long avec une profondeur de -13 m. Ce qui s’ajoute aux 260 mètres pour former un linéaire de quai de 600 m pouvant accueillir simultanément deux navires.

Le représentant du PDG du Groupe Bolloré, M.Mancini, a relevé que le coût de ce projet est estimé à 470 milliards de francs guinéens et a été réalisé par l’entreprise chinoise CHEC durant 660 jours de travail. Pour lui, c’est une  » promesse tenue » du groupe Bolloré dans le cadre d’un pari réussi d’une coopération publique-privée.

Avec ce nouveau quai à Conakry,  » nous sommes prêts à affronter les défis de la nouvelle décennie » poursuit-t-il. Ce, avant d’annoncer cette volonté de son entreprise à investir près de 5.000 milliards gnf au port autonome de Conakry.

Pour le directeur pays d’Africa Logistics du Groupe Bolloré en Guinée, Jean Michel Maheut, ce quai va donner  » une nouvelle image et une opportunité » d’affaires au port de Conakry et à l’économie du pays. Il rappelle de passage que sa société Conakry Terminal, en trois années de présence en Guinée, a dépensé plus de 1370 milliards de francs guinéens d’investissements pour la modernisation du port de Conakry. En ce qui concerne l’apport à l’économie, par le paiement des taxes et divers, il s’élève à hauteur de 480 milliards de francs guinéens.

« Plus gros investissement au port »

Le directeur général du port autonome de Conakry, Mamadou Sankhon, a inscrit la date de cette inauguration dans les annales de son institution. A l’en croire, depuis deux décennies, le port n’a jamais bénéficié d’un tel investissement.

« En 22 ans, aucune infrastructure n’a été réalisée au port de Conakry. Toutes les démarches, dans le cadre du troisième projet portuaire, ont échouées » insiste Sankhon. Avant de saluer la  » vision, le courage » du président Alpha Condé qui a mis le développement du port de Conakry dans ses priorités. Il croit d’ailleurs dur comme fer que  » ce nouveau instrument rend le port hautement compétitif » dans la sous-région.

Le Président guinéen, est à moitié satisfait. Il veut que les capacités du port de Conakry soient doublées.

 » Ce qui est à faire est plus important que ce qui est fait » affirme le président guinéen qui caresse le rêve de voir le nombre de bateaux à accoster à 2.000.

« Le port autonome sera bientôt un hub vers l’Amérique latine, c’est notre objectif » s’exprime-t-il.

L’une de ses préoccupations dans ce projet, révèle le chef de l’Etat, était  » la sauvegarde des emplois » surtout des dockers.

« Dockers, vos conditions seront améliorées…Ceux qui s’agitent n’ont continuer à s’agiter…Qu’est-ce qu’ils ont fait au port depuis toutes ces années? Ils ne faisaient que piller les ressources du port » lance-t-il.

Selon M.Maheut, directeur pays de Bolloré en Guinée, 170 personnes en situation précaire ont été incorporées dans les effectifs depuis 2011 et actuellement, 700 emplois permanents avec contrat de travail sont comptés au port dont 450 pour Conakry Terminal.

Pour une meilleure gestion des ressources du port de conakry, Alpha Condé a annoncé la « création d’un guichet » pour qu’aucun directeur ne voit, à l’en croire, le flux de l’argent que va drainer le port. « Il faut que les ressources du port servent le peuple ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici