Forécariah: une mission de l’Unicef s’entretient avec des personnes guéries d’Ebola

0
279
Photo Unicef
Photo Unicef

Dans la logique de la mise en œuvre des actions de réponse à Ebola, le coordinateur UNICEF de la lutte contre l’épidémie Ebola s’est rendu à Forécariah le 18 novembre 2014 à la tête d’une délégation comprenant le Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, le Représentant de l’UNICEF en Guinée et le Coordinateur régional de la lutte contre Ebola.
La délégation a rendu visite aux autorités de la préfecture, aux membres de la coordination préfectorale de la lutte contre Ebola et aux responsables de la société civile  en charge de la mise en place des comités de veille.

La visite a été mise à profit pour s’adresser à la population et pour s’entretenir avec des personnes guéries d’Ebola. Les différents échanges ont permis à la mission de comprendre la dynamique de l’épidémie à Forécariah et surtout de connaître les causes et les formes de manifestations des réticences ainsi que le niveau de stigmatisation des victimes.

Peter Salama s’est félicité de la mise en place des comités de veille, qui témoigne du fort engagement des populations dans la lutte contre Ebola.

La mission a également rencontré l’équipe du centre de transit de Forécariah, rendu opérationnel par la Coordination Nationale en octobre 2014. L’UNICEF y a joué un rôle primordial en assurant l’approvisionnement en eau du centre. À cet effet l’UNICEF a réalisé un forage équipé de deux pompes à eau (électrique et manuelle), deux réservoirs de 1000 litres chacun pour les pulvérisations et désinfections et un réservoir de 2000 litres servant à stocker l’eau d’utilisation courante. Un groupe électrogène a aussi été mis à disposition pour le pompage de l’eau. En plus du forage réalisé, l’UNICEF a fourni un stock d’intrants nutritionnels pour couvrir les besoins des malades qui transitent au centre.

Conakry, 25 novembre 2014

Source: Unicef

NB: titre choisi par guineetime

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici