Sarkozy: son équipe pour l’UMP se dessine

0
412

Le nouveau président de l’UMP reçoit mardi François Fillon et François Baroin. Les tractations vont bon train pour compléter le nouvel organigramme du parti.

Les négociations se poursuivent au siège de l’UMP. Après avoir reçu Bruno Le Maire, Jean-Pierre Raffarin mais aussi Xavier Bertrand, Nicolas Sarkozy compte parmi ses consultations du jour François Fillon, Bernard Accoyer et François Baroin. Il recevra Alain Juppé mercredi.

Avec une question: comment réaliser le rassemblement promis, 48 heures après son élection? Bruno Le Maire ayant refusé tout poste dans l’organigramme de l’UMP, c’est désormais le nom de Thierry Solère qui circule. Ce « Lemairiste » pourrait devenir responsable de la primaire de 2016: son nom a été proposé par le député de l’Eure à Nicolas Sarkozy. Un choix qui comporte des avantages: Thierry Solère connaît bien l’ancien président, dont il a été vice-président du Conseil général du 92, et s’entend bien avec plusieurs cadres de l’UMP, comme François Fillon et Alain Juppé. Ce choix, s’il n’est pas encore acté, aurait des chances de se concrétiser rapidement, rapporte L’Opinion.
Wauquiez et NKM, le duel

Mais Nicolas Sarkozy a encore d’autres chantiers en cours pour parfaire l’organigramme du parti. A qui confier le poste de secrétaire général? Luc Chatel, qui l’occupe actuellement, aurait fait part de son souhait de ne pas y rester. Mais il pourrait être prolongé dans ses fonctions jusqu’à mars 2015, le temps de laisser passer les élections départementales et régionales.

Qui lui succéderait ensuite? Les noms de Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet circulent toujours. Tous deux ont été reçus lundi après-midi par Nicolas Sarkozy, sans que rien ne ressorte de leurs entretiens.

Le député de la Haute-Loire pourrait être en bonne place pour le poste, mais là encore, rien n’est fixé. S’il devenait secrétaire général, il pourrait être secondé par des adjoints, comme le juppéiste Benoist Apparu, le fillonniste Eric Ciotti et Gérald Darmanin, proche de Xavier Bertrand et directeur de campagne de Nicolas Sarkozy pour la course à la présidence du parti. Mais si aucune personnalité ne convenait pour le poste, une équipe pourrait lui être substituée. Nathalie Kosciusko-Morizet, elle, serait pressentie pour diriger l’équipe chargée de réfléchir à la refondation du parti. Sa décision définitive n’est pas encore connue.
Qui va gérer la com’ de Sarkozy?

En revanche, on en sait déjà un peu plus sur les membres du futur cabinet du président de l’UMP: Véronique Waché, sa chargée de presse, devrait travailler à mi-temps entre l’UMP et le QG du président, et Frédéric Péchenard deviendra directeur général du parti.

En attendant que les choix du nouveau président de l’UMP soient arrêtés, il s’exprimera devant les députés du parti mardi à 11 heures. Certains cadres réunissent de leur côté leurs proches pour évoquer l’avenir: c’est le cas de François Fillon et de Nathalie Kosciusko-Morizet. Tous devraient ensuite se retrouver mercredi à 17 heures, pour un premier bureau politique.

BFMTV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici