Colère à Yimbaya : mauvais quart d’heure pour la délégation

0
377

SOREL GOUV LASKARISLa scène s’est passée ce matin aux environs de 10 heures au quartier Yimbaya-Bougie dans la commune de Ratoma. Une délégation composée des ambassadeurs des Etats Unis Alexander Laskaris, de la France Bertrand Cochery, des représentants de MSF, deb l’OMS, du Gouverneur de Conakry et des responsables de la coordination de lutte contre Ebola venus lancer la construction d’un nouveau centre de traitement Ebola a passé un mauvais quart d’heure.

Des jeunes garçons et filles, femmes et hommes sont massivement sortis pour s’opposer au projet. Devant la fureur de la foule, la délégation de diplomates et représentants des institutions internationales a quitté les lieux en catastrophe sous une pluie de cailloux. Sur les pancartes des manifestants, l’on pouvait lire « Pas de centre Ebola à Yimbaya, Woulé Barra gnon ‘’.

Devant la fureur des manifestants armés de cailloux et de gourdin, les agents de la police dont l’effectif était nettement minime face à la foule n’ont pas choisi de riposter. Laissant ainsi les manifestants annuler la cérémonie et empêcher la pose de la première pierre de construction du Centre.
Cette manifestation de résistance intervient à moins d’une semaine après celle de Simanbossia, un autre quartier de Conakry où des volontaires de la Croix rouge ont été pourchassés par des populations s’opposant à leur intervention suite à un décès communautaire. L’on se souvient une ambulance de la Croix rouge avait été calcinée et le corps inhumé par la croix rouge avait été déterré par la population.

BERNARD Tonguino

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici