Réticence-Ebola : les derniers points saillants

0
217

La riposte à l’épidémie Ebola se casse la gueule au niveau de la réticence dans les communautés tant urbaines que rurales. Les derniers points saillants de la Coordination nationale de riposte à Ebola en font foi. Lisez ces cas….A Kouroussa,  » Toujours introuvable le cas suspect de Sanguiana qui aurait quitté pour le Mali », note la coordination dans sa réunion du 6 décembre.
A Dabola, le « Déplacement d’un contact (infirmier stagaire) de Dabola sur Pita » semble une préoccupation d’autant plus qu’il est admis que ce sont les contacts qui deviennent par la suite des malades d’Ebola.
Cette réunion de la cellule de coordination regrette le « Refus catégorique de transfèrement de 10 cas suspects (05 sont contacts connus) au CTE Donka a cause de la réticence. »

A Siguiri, on note « l’Enterrement non sécurise d’un décès communautaire à Soumbrakoba dans la sous-préfecture de Doko » tandisqu’à Conakry, « la femme du présume infirmier décédé dont le corps a été déterré est devenue suspect et transférée au CTE Donka ».

A Macenta, on enregistre « Le Déplacement d’un contact de Macenta sur Kérouané non localisé encore » et encore,  » 03 agents de santé infectés ce jour dont 01 Medecin » (Dabola), 01 laboratin (Coyah) et 01 infirmier de Dubreka ».

 

Source Coordination nationale de lutte contre Ebola

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici