Baisse du carburant, le cadeau du nouvel an de Sékhoutouréah…

0
401
Sékhoutouréah
Sékhoutouréah

C’est un secret de polichinelle. Le prix du baril a chuté. Et même considérablement à l’échelle internationale. Sous d’autres cieux, des décisions importantes sont prises pour alléger le  cout des produits pétroliers à la pompe, soulageant ainsi les consommateurs.

C’est le cas du Togo où les plus hautes autorités ont déjà pris la décision de revoir à la baisse, le prix des produits pétroliers à la pompe. Ce lundi, au Togo, la décision gouvernementale va entrer en vigueur.  A Lomé, le salut est venu des associations de défense des consommateurs qui ont exercé leur droit de pression sur le pouvoir pour en arriver là.

En Guinée, c’est encore le statuquo. Le gouvernement  attend encore, on ne sait quel moment, pour se décider. Et malheureusement, les associations de défense des intérêts des consommateurs qui ont mandat de mener le combat au nom et en faveur des pauvres consommateurs, n’existent comme de nom.

Pourtant, le prix du baril à l’international a chuté environ 50% depuis déjà plusieurs mois. L’on ne comprend donc pas, pourquoi les autorités guinéennes ne procéderaient pas, dans les meilleurs délais, au réajustement à la pompe, des produits pétroliers au nom du principe de flexibilité convenu entre syndicat, patronat et pouvoir.

Mais comme « il n’est jamais trop tard pour bien faire », le président socialiste Alpha Condé devrait faire de la diminution du prix des produits pétroliers, son « cadeau » du nouvel an 2015, à ses compatriotes. Ce, au-delà des feux d’artifices. Soit!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici