Ebola : l’ong AIME en prévention dans trois préfectures

0
233

Don AIMELe projet « Endiguer Ebola par des mesures de prévention dans les préfectures de Fria, Boké et Boffa » a été officielement lancé en Guinée par l’ong AIME, en collaboration avec le ministère guinéen de la Santé publique, sous un financement de la République d’Allemagne, a-t-on constaté.

Cette initiative de l’ong AIME ( Action d’Intégration Mère et de l’Enfant) va concerner à prévenir d’Ebola plus de 1.000 familles en Basse-Côte, principalement Fria, Boffa et Boké. Le montant total du projet est estimé à plus de 270 mille euros, entièrement offert par la République fédérale d’Allemagne.

Ce don permet, en croire Mme Marie Reine Houémou, Secrétaire exécutive de l’ong AIME, à acheter des équipements et autres moyens  de prévention en faveur de ces citoyens.

« Ce mal- Ebola, ndlr- à l’origine banale, est devenue aujourd’hui une catastrophe » pour les pays de l’Afrique de l’Ouest dont la Guinée, d’ailleurs pays de départ de l’épidémie.

Mme Houémou alors de tendre la main « aux bonnes volontés » qui hésitent encore, dans le but de « l’extension » de ce projet hautement humanitaire.

A Conakry déjà, depuis sa création, cette organisation intervient dans le cadre de la réduction de la mortalité infantile et maternelle. Ce projet contre la propagation du virus Ebola, qui a coûté la vie à plus de 2 mille guinéens, n’est pas « surprenant » aux yeux de Mme Tata Gakou,  directrice  régionale de la Santé de la ville de Conakry.

« Je réitère toute ma confiance à l’ong AIME » et « affirme que l’assurance du ministère de la Santé publique ne vous fera pas défaut », souligne-t-elle.

Le Consul de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne à Conakry, Peter Christian Goldschagg, a exprimé toute  sa « fierté » et celle de son institution à accompagner ce projet de sensibilisation dans la prévention et la riposte contre la fièvre Ebola.

Cette ong AIME qui a soutenu depuis l’année 2004plus de 1.000 enfants en situation difficile, est « à soutenir » à ses yeux.

« Nous avons tous une pierre angulaire à apporter dans la lutte contre Ebola » affirme M. Goldschagg, Consul et Secrétaire de la Coopération Economique et Culturelle de l’Ambassade d’Allemagne.

Dans le cadre du renforcement de la « solidarité » entre les Nations, il a rappelé que l’assistance de son pays dans les efforts de lutte contre Ebola a atteint 850 milliards de francs guinéens. En dernier ressort, un AirBus de la compagnie Lufthansa a une unité spéciale pour l’évacuation du personnel médical international, une fois infecté.

« Ebola ne pourrait être endigué que par la conscientisation des populations quant à la l’existence du virus Ebola » en Guinée, plaide le représentant de la ministre de l’Action sociale.

Ce don pour les familles de ces trois préfectures de la Basse-Côte est composé des centaines de cartons de savons, des bidons d’eau de javel et des équipements de lavage de mains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici