Urgent : la rentrée des classes se précise…

0
240
Albert Damantang, porte-parole du gouvernement
Albert Damantang, porte-parole du gouvernement

Conakry- Guinée Après plus de trois mois d’incertitude, alors que les espoirs s’étaient déjà évaporés,   la possibilité de l’ouverture des classes se reprécise. Les acteurs du système éducatifs sont décidés  de rouvrir les classes malgré l’épidémie Ebola.

Au cours d’une réunion technique tenue mercredi 24 décembre à Conakry, les responsables du système éducatif et sanitaire de la  Coordination nationale de Lutte contre Ebola et les partenaires internationaux impliqués dans la riposte se sont entendus pour la nécessité de rouvrir les classes. Si aucune date n’est pour le moment donnée, tout porte à croire que l’annonce de la rentrée des classes est imminente.

Déja,  un document guide a été élaboré pour servir de feuille de route pour ‘’assurer strictement la prévention de l’épidémie en milieu scolaire’’ comme le mentionne le document.  Pour assumer cette ‘’difficile décision’’ plusieurs structures sont associées. Il s’agit des départements de l’Education,  de la Santé, de l’Administration du Territoire, de la Coordination Nationale de Lutte contre Ebola,   du Syndicat de l’Ecole guinéenne,  de l’Asssociation des Parents d’élèves et les partenaires au développement avec à leur tête,  l’Ambassade de France.  Un comité restreint a été constitué pour définir le rôle de chacune de ces structures citées  avant l’annonce officielle de la date de la rentrée scolaire et universitaire. Les conclusions des travaux de ce comité restreint sont donc attendues ce week end.

Pour rappel, en début de semaine, le chef de l’Etat avait rassuré de la réouverture des classes en début janvier 2015. C’était à la faveur d’une interview qu’il accordée à TV5/Rfi.

Faberto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici