Edito: et si le gouvernement révisait son train de vie…

0
430

SAID FOFANAComme la rédaction de GuineeTime l’a a écrit dans un article précédent, ce n’est ni le moment ni la manière de faire. Tant la période est critique à cause de la crise sanitaire. Dont les effets  ont fini par asphyxier l’économie nationale.

N’eut été l’aide précieuse des pays amis, institutions de finances, de santé etc.., le gouvernement guinéen aurait déjà craquer sans doute sous le poids de la crise.

Pour toutes ces raisons, nous avons estimé que le syndicat gagnerait en crédibilité et résultats s’il avait entendu raison (Ce n’est pas encore tard). En faisant l’effort, de revoir sinon corriger sa copie.

Toutefois, pour faire bouger les lignes, le gouvernement doit, pour sa part faire l’effort de revoir à la baisse, son train de vie en échange de sa bonne foi. Ce geste simple peut calmer les nerfs des camarades syndicalistes, des masses laborieuses frustrés, outrés de voir nos princes mener une vie arrogante, dispendieuse, insolente au vu et au su de tous.

Comment convaincre alors, le petit peuple de surseoir à une revendication, somme toute légale et légitime,  sous prétexte que les caisses publiques sont vides, lorsque que l’on achète des villas que dis-je des châteaux insolents à coup de milliards de francs guinéens ici et à ailleurs. Comment le consoler, lorsqu’aux heures de pointe, matins et soirs, on lui monte au nez, les vitres fumées et lui soulève la poussière avec les 4×4 rutilants  achetés aux dépens pourtant de la princesse?

Avec l’arrivée aux affaires de « Monsieur Mains propres » , l’on attendait Alpha Condé engager une « guerre » contre les pratiques  d’enrichissement illicite afin de minimiser leurs effets sur les conditions de vie de la majorité des Guinéens. Hélas!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici