Cellou Dalein :  « Je ne vois pas la faisabilité d’une candidature unique de l’opposition dès le premier tour » 

0
288

Ces derniers temps, dans la cité, le débat sur une  candidature unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 2015 ne cesse d’alimenter la chronique. Ce jeudi 08 janvier 2015, le chef de file de l’opposition guinéenne a coupé cour« Je ne vois pas la faisabilité d’une candidature unique de l’opposition dès le premier tour» affirme  Cellou Dallein Diallo sur une radio privée de la place.

L’alternance politique en 2015 est le souhait exprimé ces derniers temps par les leaders politiques de l’opposition guinéenne. « Il faut qu’Alpha Condé quitte le pouvoir en 2015 », a-t-on noté hier, dans son discours, lors du meeting. Mais comment le faire partir ? Sur la question, beaucoup de rumeurs ont couru autour d’une candidature unique de l’opposition au premier tour. Ce qui n’est pas du tout évident à présent, en croire le chef de fil de l’opposition.

« Si on doit pouvoir choisir un candidat unique sur une base objective, peut être qu’on ne peut pas l’exclure. Nous ne sommes pas habitués à ce genre d’alliance dès le premier tour du scrutin à deux tours. Partout, en Afrique, ce que nous avons observé, ils partent tous aux élections au premier tour. Ceux qui souhaitent l’alternance, ils se
mettent d’accord pour soutenir celui qui serait bien positionné au premier tour. Il passe au deuxième tour contre le président sortant. »

Dans ce même ordre d’idée, il dira que « cela a réussi au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Niger…Je ne vois pas la faisabilité d’une candidature unique dès le premier tour. Ce n’est pas évident. Par ce que vous trouverez difficilement un critère qui réconcilie tous les leaders. Si nous prenons le poids électoral qui devait être le meilleur critère. Il y a des gens qui peuvent toujours dire, : »vous vous basez sur des résultats du passé ». Or, ce rapport de force là n’est plus valable. Donc on va au premier tour et le peuple choisi celui qui sera  au deuxième tour et les autres leaders de l’opposition décident de le soutenir. Sinon c’est très difficile…Je ne crois pas à l’efficacité de la candidature unique au premier tour »

Selon le chef de l’opposition, l’heure est au rassemblement et à l’union pour faire partir le président de la République actuel. « Je pense qu’on a besoin de rassemblement du peuple pour faire partir Alpha condé. La majorité des guinéens a besoin de ce changement. Parce qu’on a faim, pas d’électricité »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici