Le roi Abdallah d’Arabie saoudite est mort

0
330

Le roi Abdallah est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi. Son demi-frère Salmane, âgé de 79 ans, lui succède.

Tiraillé entre conservatisme et tentatives d’ouverture politique, il a joué un rôle-clé au Moyen-Orient.

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite est mort vendredi 23 janvier et son demi-frère le prince Salmane, 79 ans, lui succède sur le trône du premier pays exportateur de pétrole, qui est aussi un acteur-clé du Moyen-Orient et le berceau de l’islam. Le royaume abrite les deux principaux lieux saints musulmans, La Mecque et Médine.

Le pieux Abdallah, qui s’était forgé une réputation de probité face à d’autres membres de la famille royale accusés de corruption, était « le roi le plus aimé en Arabie saoudite depuis Fayçal », assassiné en 1975, selon un diplomate occidental.

SOUVERAIN PENDANT PLUS D’UNE DÉCENNIE

Abdallah a officiellement gouverné le royaume saoudien pendant une décennie, mais il en tenait en réalité les rênes depuis l’attaque cérébrale dont avait été victime son demi-frère, le roi Fahd, une décennie plus tôt. Souffrant d’une pneumonie, Abdallah, qui était âgé d’environ 90 ans (sa date de naissance exacte est inconnue), avait été hospitalisé le 31 décembre à Riyad.

Le roi sera enterré vendredi après les prières de l’après-midi et les citoyens seront invités à prêter allégeance au nouveau roi et au prince héritier au palais royal.

Son demi-frère Salmane, âgé de 79 ans et qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône. Et Moqren, demi-frère d’Abdallah, est devenu prince héritier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici