Scolarités : L’Association des parents d’élèves se dit « déçue » du diktat des écoles privées

0
357
La FEGUIPAE face à la presse
La FEGUIPAE face à la presse

La fédération guinéenne des parents et amis de l’école (FEGUIPAE) n’est ps contente de la démarche des fondateurs des écoles privées. Cette association critique la décision de faire payer aux parents d’élèves le trimestre dernier, pourtant non étudié.

« Nous les représentants de tous les parents d’élèves, étudiants et amis de l’école, nous sommes très déçus de constater que les fondateurs des écoles privées font payer aux des parents les frais de scolarité des mois d’octobre, novembre et décembre,  sachant que cette année scolaire spéciale a commencé 19 janvier 2015 et fini en août  2015 » explique Adama Sow, présidente de la FEGUIPAE.

Pour elle, les parents doivent payer  8 mois de scolarités et non 11. « Nous nous condamnons cet état de fait  car c’est le travail qui est payé et non le travailleur et aussi nous interpellons les autorités  à tous les niveaux,  de tout mettre en œuvre pour  que justice et réparation soient faites au bénéfice des victimes » poursuit Dame Sow.

A Cause de la recrudescence de l’épidémie Ebola en Guinée, l’école n’a pu ouvrir ses portes en septembre, comme d’habitude. Les Autorités ont attendu que le taux de contamination baisse, de façon drastique, pour inviter parents et élèves à la rentrée des classes.

« EBOLA est là et a pris du temps mais les dispositions sanitaires ont été prises pour sécuriser les enfants, qu’ils aient confiance à tout ce qui a été fait » rassure-t-elle les parents et élèves réticents. .

Mariame Sylla ( Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici