La psychose Ebola fait vider une école primaire de Taouyah

0
235

EpUn vent de psychose souffle actuellement sur des écoles primaires à Conakry. Après l’école primaire Frederico Mayor, c’est au tour d’une autre école primaire appelée Ratoma Konimodou au quartier Taouyah non loin de l’hôpital Jean Paul II.Selon une enseignante qui a joint la rédaction de guineeTime, « depuis 10 heures, une kyrielle de parents d’éleves était à la porte de l’école. Ils demandaient qu’on libère leurs enfants. Ils disent qu’on a envoyé une équipe de croix rouge pour pulvériser et inoculer le virus Ebola à leurs enfants… »

Selon cette enseignante, c’est vers 11 heures qu’on a finalement libéré les enfants.  » ne sachant pas que faire, la direction avait appelé la direction communale de l’école pour la conduite à tenir. Je ne sais pas quand même ce que la direction communale a dit… »

La coordination nationale de lutte contre Ebola et par ricochet, les pouvoirs publics sont interpellés afin de trouver une solution à cette situation préjudiciable aux efforts et sacrifices consentis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici