Guinée-Ebola : Encore 14 « foyers actifs »

0
407
Une vue du CTE DE Coyah
Une vue du CTE DE Coyah

Présentant la « Situation de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée » ce samedi 14 février, la Coordination nationale de riposte à Ebola fait état de 14 foyers actifs dans le pays. Le président Barack Obama a jugé mercredi dernier que « le chemin est le plus long » chez Alpha Condé pour atteindre l’objectif zéro Ebola.

 

« Du début de l’épidémie jusqu’à la date du 12 Février 2015 à 18 heures, la Guinée a enregistré 3093 cas avec 2041 décès (soit 65.9 %) répartis comme suit : Cas confirmés : 2706 dont 1668 décès (61.6 %), Cas probables : 373 dont 373 décès (100%) et Cas suspects : 14.

Au total 993 personnes confirmées sont sorties guéries des centres de traitement (soit 36.7 %).

Dans la journée du 12 Février 2015 à 18h, le nombre de cas hospitalisés dans les différents centres de traitement du pays est réparti comme suit :

– CTE de Conakry : 17 cas dont 14 confirmés et 03 suspects ;
– CTE de Nzérékoré : 02 cas dont 02 confirmés ;
– CTE de Coyah : 18 cas dont 12 confirmés et 06 suspects ;
– CTE de Macenta : 01 cas suspect ;
– CDT de Forécariah : 02 cas tous suspects ;
– CTS de Conakry : 05 cas dont 03 confirmés et 02 suspects ;
– Quant aux CTE de Guéckédou, de Beyla, les CDT de Siguiri et de Kérouané n’ont aucun malade hospitalisé ce jour.

Ce qui fait un total de 45 cas dont 31 confirmés et 14 suspects dans les centres de traitement du pays.

REPARTITION DES FOYERS :
 Nombre de préfectures nouvellement touchées cette semaine : 0 ;
 Nombre de foyers ayant notifié au moins un cas durant les 21 derniers jours (Foyers actifs) : 14 (Nzérékoré, Lola, Macenta, Kindia, Faranah, Siguiri, Conakry, Coyah, Forécariah, Dubréka, Kissidougou, Boffa, Mali et Tougué) ;
 Nombre de préfectures ayant des contacts à suivre (Foyers en alerte) : 03 (Fria, Gaoual et Labé) ;
 Nombre de préfectures antérieurement touchées ne notifiant pas de cas depuis plus de 42 jours (Foyers calmes) : 12 (Boké, Pita, Kankan, Kouroussa, Yomou, Beyla, Guéckédou, Kérouané, Télimélé, Fria, Dinguiraye et Dabola).
 Nombre de préfectures n’ayant pas encore notifié de cas confirmé : 07 (Koundara, Labé, Mandiana, Gaoual, Lélouma, Koubia et Mamou).
ACTIVITES REALISEES :

• Renforcement de l’information et la sensibilisation des populations à travers les médias autour des fausses rumeurs relatives à des activités de vaccination des enfants contre la FHVE et la pulvérisation des salles de classes ;
• Interpellation du présumé auteur des fausses rumeurs concernant les thermo-flashs dans les écoles. L’intéressé est conduit à la compagnie de Gendarmerie de Yomou
• Interception d’un corps à bord d’un véhicule à Coyah en partance pour l’intérieur du pays. Le corps a été déposé à la morgue de Donka ;
• Rétablissement de l’ordre à Yimbaya (Commune de Matoto, Conakry), suite à l’interpellation par le commissariat central de Matoto du troisième Imam de la localité, poursuivi pour coups et blessures volontaires sur le personnel de santé chargé de la lutte contre Ebola ;
• Atelier de formation à l’intention des officiers de sécurité à Mamou sous le thème ‘’sécurité Ebola’’, organisé par l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée ;
• Sécurisation des équipes des agents d’investigation et de la Croix-Rouge à Bantounka II, lors d’un décès communautaire à Conakry;
• Mission de la sécurité à Danano à la recherche d’une famille suspectée d’Ebola à Macenta ;
• Sécurisation du siège de la Croix-Rouge Guinéenne sis à Kobaya (Conakry), menacé par la population suite aux rumeurs persistantes faisant état de la dissémination du virus Ebola dans les écoles par la Croix-Rouge ;
• Sécurisation de l’hélicoptère du PAM transportant le laboratoire mobile au CTE de Wonkifong à Coyah ;
• Interpellation à Pela (Yomou) de trois (03) personnes, présumées auteurs de fausses rumeurs faisant état de la dissémination du virus Ebola par la Croix-Rouge dans les écoles ;
• Rétablissement de l’ordre dans la commune urbaine de Dabola suite aux fausses rumeurs faisant état de la pulvérisation des écoles par la croix rouge ;
ACTIVITES EN COURS

1. Organisation des réunions transfrontalières entre les Autorités sanitaires de la Guinée et celles de la République du Mali dans le cadre du renforcement des stratégies de surveillance et des échanges d’informations au niveau des préfectures frontalières (Mali, Siguiri et Tougué) ;
2. Elaboration d’un plan de formation des agents logistiques des 33 préfectures ;
3. Evaluation à mi – parcours, du niveau de réalisation des Micro-plans Zéro Ebola en 60 jours dans dix-sept (17) préfectures actives en vue d’apporter des solutions idoines aux problèmes qui seront identifiés ;
4. Equipement des magasins relais et ceux des 33 préfectures ;
5. Elaboration d’un plan de gestion des déchets.
MESSAGE – CLE :
Pour arriver à bout des réticences, luttons ensemble contre les fausses rumeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici