Logements sociaux : le besoin est estimé à 140 mille logements sociaux en Guinée

0
492
Image de logement social à Dakar au Sénégal
Image de logement social à Dakar au Sénégal

Pour résorber le déficit de logement en Guinée, en matière d’habitat à loyer modéré, l’Etat devrait construire au minimum 140 mille logements sociaux, a confié à votre quotidien GuinéeTime, le Directeur Général du Fonds National de l’Urbanisme et de l’Habitat.

« Une étude a été menée en 2012 par le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat qui a chiffré le besoin en logement à 140 mille logements pour juguler le déficit de logement dans le pays » a confié dans une interview à lire chez GuinéeTime, le Directeur Général du Fonds National de l’urbanisme et de l’Habitat, Aboubacar Sidiki Douno.

« Nous avons donc l’ambition de couvrir ce besoin  de logement dans le pays » estime M. Douno.

Les fonctionnaires guinéens, contrairement à ceux de la sous-région, bénéficient d’habitat à loyer modéré (HLM). Toute chose qui allège pour eux le coût de la vie.

« Ça permet surtout d’assurer l’avenir des travailleurs qui n’ont pas assez de moyens. Ceux là qui ont des moyens ont la possibilité de se construire ou s’acheter un logement. Mais pour le petit fonctionnaire ou travailleur, cela n’est pas possible car s’il faut économiser dans son petit salaire pour construire une maison, il faudra toute une carrière de 35 ans  pour espérer pouvoir le faire. Cela n’est vraiment pas évident » souligne M. Douno.

Au niveau de ce Fonds, l’heure est à l’attente d’un décret présidentiel. Cet acte des plus hautes autorités du pays devrait rendre cette institution en « Etablissement public administratif ». Ce qui peut lui permettre de mobiliser les ressources pour l’accomplissement de ses missions.

« Nous avons pour mission la recherche, la mobilisation et la gestion des ressources financières nécessaires pour les activités de construction de logements sociaux, pour les activités de réhabilitation de l’ancien habitat, de rénovation urbaine, bref pour les activités d’aménagement de façon générale » rappelle le DG du Fonds national de l’Urbanisme et de l’Habitat, Aboubacar Sidiki Douno.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici