lundi, avril 22, 2024

Liberté de presse en Guinée : un reporter de Guineematin agressé par des gendarmes

Abdoulaye-OumouAbdoulaye Oumou Sow, reporter à Guineematin.com a été agressé par des gendarmes lors de la marche organisée par la société cile guinéenne pour protester contre l’insécurité, ce jeudi 19 février 2015.

 

Notre confrère, comme d’habitude, faisait normalement son travail de journaliste-reporter quand le chauffeur du camion « GN 350645″ de l’escadron mobile n°5 de Wanindra l’a interpellé. Après avoir montré son badge, le journaliste échangeait avec le chauffeur quand deux agents sont descendus du camion et venus vers lui. Et, un adjudant n’a rien trouvé de mieux que matraquer le journaliste au point de casser son casque qu’il portait (pour la moto) au point de le blesser sur le visage.

Du retour au siège de Guineematin.com, Abdoulaye Oumou Sow explique sa mésaventure :

 

Latest

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Football : accusé d’avoir « laissé tomber » son équipe, Keita sévèrement puni

Dans un communiqué, le Werder Brême a annoncé ce mardi que le Guinéen est suspendu jusqu'à la fin de la saison ! «Les Verts...

Financement de 20 milliards gnf : BNIG et FODIP s’activent pour fortifier l’économie guinéenne.

En ce début de semaine a eu lieu la mise en place d’une ligne de financement de 20 milliards de francs guinéens. La cérémonie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici