Togo: après ses visites à Conakry, Abidjan, Faure Gnassingbé candidat à la présidentielle du 15 avril

0
308
Faure Gnasingbé, président du Togo
Faure Gnasingbé, président du Togo

Faure Gnassingbé, le président du Togo est candidat à sa propre succession, a-t-on lu dans les médias internationaux. Faure Gnassingbé a été désigné par son parti candidat à l’élection présidentielle du 15 avril prochain. C’était  le 25 février dernier, lors d’une convention du parti au pouvoir.Cette désignation de Faure Gnassingbé intervient dans un contexte politique tendu relatif à la non limitation des mandats présidentiels au Togo. Depuis, les voix s’élèvent à Lomé pour réclamer la limitation du nombre de mandats présidentiels. Mais pour l’heure rien n’y fit. Le compte à rebours a tout de même commencé dans ce pays.

Avant sa désignation par le parti au pouvoir,  UNIR -Union pour la république- à la compétition présidentielle prochaine, Faure Gnassingbé a effectué une visite officielle dans certaines capitales ouest-africaines. Notamment à Conakry, Abidjan etc… A Conakry, Faure a-t-il demandé conseil à son ainé lointain Alpha Condé, de sa candidature à l’élection présidentielle au Togo?

Une chose est certaine, Alpha Condé, du haut de ses quarante années de combat politique, peut faire un bon conseiller « occulte » de nombre de ses pairs africains se trouvant dans des situations politico-juridiques compliquées empreinte de tensions sociales.

D’ailleurs, récemment, la rumeur disait de lui qu’il avait froissé et embarrassé Blaise Compaoré en visite à Conakry, lorsqu’il lui aurait déconseillé le forcing. Selon les propos qui lui ont été attribués, Blaise Compaoré n’aurait pas apprécié le conseil de son ami Alpha. Et ce qui devait arriver arriva. La suite, vous la connaissez.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici