Fierté chez les partisans de Lansana Kouyaté : « le temps a donné raison au PEDN »

0
446
Des militants du PEDN cesamedi
Des militants du PEDN cesamedi

Ce samedi, comme dans plusieurs QG politiques, le PEDN de Lansana Kouyaté a tenu son Assemblée hebdomadaire. marquée par l’anniversaire des 6 ans du parti, mais dont la célébration est reportée à la dernière minute. A la tribune, des responsables à la base de cette formation politique affichent une certaine fierté. Et pour cause?

A la sortie des élections législatives, le parti pour l’Espoir et le Développement national (PEDN) qui a crié à la fraude électorale organisée par le camp présidentiel, accusait-il, surtout en Haute-Guinée, avait décidé de ne pas siéger à l’Assemblée nationale. Contrairement aux autres partis de l’opposition dont, entre autres, celui du chef de file Cellou Dalein Diallo et Sydia Touré. Un profond désaccord existe d’ailleurs avec sa secrétaire nationale, Djalikatou Diallo qui a décidé d’y siéger, en faisant fi du mot d’ordre du bureau de son parti d’origine.

Aujourd’hui, eu égard à la situation politique nationale, marquée par la menace de « suspension » des députés de l’opposition aux travaux du parlement, pour la seconde fois, des responsables du PEDN sont galvanisés.

Koulibaly OusmanE pedn« Notre leader, Lansana Kouyaté, est un visionnaire » lance du haut de la tribune, Hadja Sarangbè Condé, une des responsables du bureau national des femmes du parti. Laquelle ne peut cacher sa fierté et a appelé les femmes à une grande mobilisation pour la victoire de leur parti en 2015.

« Nous avons décidé à  un moment difficile de bouder l’Assemblée nationale, nous avions été incompris par certains. Aujourd’hui, la réalité du terrain a prouvé que ce parlement est devenu un studio d’enregistrement de la politique du pouvoir en place » estime Ousmane Koulibaly, membre actif du PEDN.

Pour ce jeune responsable,  » le temps a donné raison » à Lansana Kouyaté, aujourd’hui courtisé par ceux qu’on appelle les « grands leaders » et qui avaient accepté de siéger au parlement.

Ce dimanche, une décision devrait être portée à l’attention de l’opposition à l’isuue de la concertation entre Kouyaté, Sydia Touré et CellouDalein Diall à Paris?+. « Une position claire » qui devrait annoncer la suite des actions de l’opposition face au nouveau chronogramme électoral de la CENI.

« Le PEDN reste solidaire et engagé aux côtés des autres partis de l’opposition républicaine » poursuit-il.

Des adhésions ont été enregistrées ce samedi au siège du PEDN de Ratoma.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici