Infrastructures: Bolloré va construire le chemin de fer Cotonou – Niamey

0
392
Image d'archives
Image d’archives

Le Bénin et le Niger ont signé un accord final sur la construction de la ligne de chemin de fer reliant le port de Cotonou à Niamey. Le coût de l’infrastructure, qui est évalué à 1,07 milliard d’euro sera entièrement pris en charge par le groupe Bolloré.

« Nous avons créé les conditions pour garantir la réalisation harmonieuse, diligente et efficace de cet ambitieux projet », a confié Amadou Boubacar Cisse (photo), ministre nigérien de la planification, à Reuters. De son côté, Vincent Bolloré, président du groupe éponyme a affirmé que le contrat qui venait d’être signé constituait une garantie sérieuse pour l’achèvement des travaux et pour l’investissement qui était consenti.

Le groupe détiendra 40% de la BENI rail qui sera en charge de la gestion de la ligne. De leur côté, les Etats béninois et Nigériens se partageront à parts égales 20% du capital de la compagnie tandis que le reste des actions ira à des investisseurs privés des deux pays qui se sont également engagés sur ce projet.

En avril 2014, les travaux sur cette ligne avaient déjà débuté pour relier Parakou (une ville située dans la partie septentrionale du Bénin et qui dispose déjà d’une connexion ferroviaire à Cotonou) à Niamey.

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a récemment annoncé que Bolloré pourrait se voir accorder une concession pour construire une ligne de chemin de fer reliant Niamey à Ouagadougou dans les prochaines semaines. Le groupe ferait donc ainsi, un pas de plus dans la réalisation de son projet qui consiste à relier la Côte d’Ivoire, le Niger, le Burkina Faso et le Bénin via un réseau ferroviaire de 2 800 kilomètres de long.

Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici