Damantang aux opposants : « Qu’ils viennent s’asseoir, il n’ y a pas de sujet tabou »

0
281

Le gouvernement guinéen, à travers son porte-parole, confirma la main tendue à l’opposition qui a déclenché une série de manifestations ce lundi 13 en guise de protestation contre le calendrier électoral annoncé par la CENI.

 

« Qu’ils viennent s’asseoir, il n’y a aucun sujet tabou. On peut discuter de tout. Nous ne voyons pas comment quelques heures, ou jours de discussion peuvent entraver les convictions de l’opposition » affirme ce lundi le porte-parole du gouvernement, Damantang Camara.

L’opposition refuse la main tendue, du moins pour le moment. Elle exige quelques préalables dont l’arrêt des activités de commission électorale.

« Proposer comme préalable le retrait des activités programmées par la CENI, avant de venir s’asseoir à la table, est une manifestation de mauvaise foi.  C’est de cela qu’on doit discuter. Si on le fait il n’y aura pas de dialogue » poursuit l’officiel ce lundi.

« Plus vite nous dialoguons, plus vite le processus électoral sera sécurisé » rassure-t-il

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici