CRISE-La CPEG invite « toutes les institutions à amorcer une médiation »

0
338
Hadja Gnouma Traoré est réélue à la tête de la CPEG
Hadja Gnouma Traoré est réélue à la tête de la CPEG

La confédération patronale des entreprises de Guinée (CPEG), dans une déclaration publiée ce vendredi, invite « toutes les institutions » du pays à « amorcer » une médiation entre la mouvance et l’opposition en vue de la sortie d’une crise politique qui a déjà fait des morts.

La CPEG, dans une déclaration lue par sa présidente, Hadja Gnouma Traoré, « lance un appel pressant à toutes les institutions de la République en vue d’amorcer dans le plus bref délai la médiation entre la mouvance -présidentielle-et l’opposition dans le but de trouver une issue favorable à cette entreprise d’auto destruction dans laquelle la Guinée est plongée ».

C’est au siège du groupe Guicopress que les membres de cette confédération patronale ont invité la presse à la lecture de cette déclaration. Ce, au regard de la situation politique tendue que connait le pays.

L’opposition, depuis une dizaine de jours, organise des manifestations qui sont synonymes d’accrochages violents entre forces de l’ordre et jeunes militants. Au moins trois morts sont enregistrés, une capitale vivant sous la psychose et la lutte contre Ebola qui bat de l’aile.

« La CPEG  attire l’attention des leaders de la mouvance et de l’opposition sur le poids énorme des dégâts qui accompagnent les manifestations politiques de rue et leurs incidences corrosives sur le tissu social guinéen ».

La « patronne des patrons » de Guinée, à ses côtés lePDG de Guicopresse, Kerfalla Camara, du président d’honneur de la CPEG, Youssouf Diallo etc… « invite le gouvernement à poursuivre les éfforts nécessaires et indispensables à la restauration du cliamat politique gage d’une paix sociale à la quelle toutes nos populations aspirent ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici