Une nouvelle maison centrale en Guinée

0
414

Le ministre de la Justice Cheick Sacko a procédé à la pose de la première pierre de la nouvelle maison centrale ce mercredi 29 avril à Yorokoguiah dans la préfecture de Dubreka.

Une nouvelle maison centrale, depuis celle de coronthie créée en 1950 pour  1250 détenus. Aujourd’hui, le ministre de la Justice et Garde des Sceaux pour palier à cette insuffisance, construit  une maison de détention digne de nom,  répondant dit-on à tous les critères d’un moderne pénitencier.   

Un complexe pénitencier de 39.839 mètres carrés  bâti qui cherche primordialement la rééducation et la réinsertion sociale des personnes en conflit avec la loi.

  Cheick Sacko, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux a indiqué dans son discours que, cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de reforme de la Justice, qui répond à la volonté exprimée du président de la République de faire de  la Guinée un pays émergent d’ici 15 à 25 ans, respectueux du droit de l’homme, de l’égalité du genre et promouvoir l’Etat de droit.

A signaler que  la dignité humaine est considérée comme une priorité car, il ne faut  pas perdre de vue et des personnes privées temporairement à leur liberté.

Ensuite  cette maison centrale  à une capacité d’accueil de 1474 détenus. Ces infrastructures modernes intègrent un double objectif d’amélioration des conditions de vie de détention et de travail. Elle permettra de mieux préparer la réinsertion sociale des personnes qui seront par l’autorité judiciaire.

A rappeler que cette nouvelle maison centrale est le fruit de coopération entre la Guinée et l’Espagne.

Mariame sylla 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici