Mini-remaniement: éjectés du gouvernement, ils écourtent leur mission illico presto…

0
464
Fatoumata Binta Diallo, ex-ministre Industrie
Fatoumata Binta Diallo, ex-ministre Industrie

Mercredi soir 29 avril, le président Alpha Condé a procédé à un mini-remaniement du gouvernement.  Au décompte, trois nouveaux ministres sur quatre. Si l’extase résonne du coté des nouveaux promus, en revanche, de l’autre, la nouvelle fut i brutale, si glaciale que deux ministres en mission ont purement et simplement écourte pour rebrousser chemin.

Il s’agit du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Ibrahima Bangoura, et de la ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes entreprises Dame Fatoumata Binta Diallo.

Le premier se trouvait dans la préfecture de Boffa pour une mission d’une dizaine de jours pour la campagne de sensibilisation contre Ebola, mais au deuxième jour à Boffa, le décret de la disgrâce tombe comme une sentence de peine capitale. Le ministre pris apparemment de court, ne savait que faire. Comme ayant perdu un être cher, M. Ibrahima Bangoura présentait un  visage froissé, fermé, les yeux presque humides, s’est fait remonté le moral par des membres de sa délégation sous le regard compatissant des populations locales.

L’autre « malchanceuse », c’est la ministre de l’Industrie Fatoumata Binta Diallo qui se trouvait elle aussi en mission à Diéké dans la préfecture de Yomou. Elle viva les memes cauchemars que le pauvre Ibrahima Bangoura. La nuit du mercredi 29 avril aura été sans conteste longue pour ces sortants.

Pour rappel, c’est Louceny Camara precedemment ministre de la Pêche qui prend dorénavant les commandes du ministère de la Ville et de l’Aménagement. Boubacar Barry lui, prend la tête du Département de l’Industrie en remplacement de Fatoumata Binta Diallo.

Pour les raisons de ce remue-ménage, bien malin celui qui peut deviner les motivations d’un président en quête d’un ultime second mandat.

Autrement, l’on aurait aimé voir Condé aller un peu plus loin dans le changement des hommes et femmes du gouvernement actuel conformément aux résultats des évaluations des membres du gouvernement faites récemment par des cadres de la primature et de la présidence de la République.

Faberto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici