« Nous allons continuer les manifestations » le lundi (OPPOSITION)

0
249

Le lundi 4 mai sera encore une journée perdue. L’opposition a décidé de poursuivre son « cycle » de manifestations contre le chronogramme électoral que déroule actuellement la commission électorale.

 

 

Lors de leurs assemblées générales de ce samedi, des responsables de l’opposition ont galvanisé le moral de la « troupe », leurs militants, afin de participer aux manifestations de rue du lundi 4 mai.

 

« Nous invitions nos militants et sympathisants à se mobiliser massivement le lundi pour qu’on montre à Alpha Condé qu’on n’accepte pas (le calendrier électoral) » a dit le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo à son siège, devant plusieurs de ses militants.

Des morts, au bas mot trois, des blessés, des dégâts matériels etc sont enregistrés ces dernières semaines lors des manifestations de rue de l’opposition. Celles-ci se transforment en intifada et affrontements entre jeunes de l’axe Bambéto-cosa et forces de l’ordre.

Le gouvernement appelle l’opposition à abandonner ses conditions en vue de la reprise du dialogue. Ce que n’entend guère Cellou Dalein, Sidya Touré et cie.

« Nous avons dit que nous sommes prêts à aller aux négociations sous réserve que la CENI annule son calendrier électoral qui viole tous les textes. Cette manifestation du lundi, l’opposition a décidé de la  faire sur l’ensemble  du territoire national » insiste le leader de l’UFDG.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici