Ebola : la Guinée « inquiète » l’OMS

0
409
Des médecins qui soignent les malades d'Ebola portent des combinaisons
Des médecins qui soignent les malades d’Ebola portent des combinaisons

L’OMS a appelé à rester vigilant face à l’épidémie d’Ebola, notamment en Guinée, jeudi à Paris lors d’une conférence internationale sur le virus qui a déjà tué plus de 11.000 personnes en Afrique de l’ouest.

« La crise n’est pas finie », a averti Sylvie Briand la directrice de l’épidémiologie de l’OMS, se déclarant notamment « très inquiète » sur la situation en Guinée.

Elle a rappelé qu’après avoir démarré fin 2013 début 2014 en Guinée, l’épidémie avait pratiquement disparu en avril-mars derniers dans ce pays avant de réapparaître de manière virulente pendant l’été, avec un développement rapide dans les pays voisins du Liberia et de la Sierra Leone, et une extension à d’autres pays dont le Mali, le Nigeria ou le Sénégal.

Tous ces pays sont désormais « exempts » du virus à l’exception de la Guinée et de la Sierra Leone où 12 nouveaux cas ont été enregistrés la semaine dernière (dont 9 en Guinée) contre 36 la semaine précédente.

Mais pour Mme Briand, « il faut rester vigilant ». « Je crains qu’il puisse y avoir une nouvelle flambée en Guinée qui pourrait s’étendre aux pays voisins » a-t-elle dit lors de cette conférence organisée à l’Institut Pasteur pour faire le point sur les leçons à tirer de l’épidémie actuelle et les recherches en cours sur les traitements et les vaccins. De nombreux chercheurs français et étrangers étaient présents à cette réunion.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici