L’ONUSIDA offre 155 millions usd pour la lutte contre trois maladies

0
268
Le directeur régional Afrique de l'Ouest et du Centre de l'ONUSIDA
Le directeur régional Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONUSIDA

Le directeur de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, Dr Mamadou Diallo,  annonce une subvention de  155 millions de US pour lutter contre trois maladies, a-t-on appris de sources officielles.

Dr Mamadou Diallo, Directeur régional de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’ouest et centrale a annoncé ce vendredi l’octroi de 155 millions de dollars du Fonds mondial au gouvernement guinéen pour le financement de la lutte contre paludisme, de la tuberculose et du VIH/SIDA, dans une conférence de presse qu’il animé à la maison commune des Nations Unies.

Dans son intervention, Dr Mamadou Diallo a indiqué qu’il a rencontré le président de l’Assemblée Nationale, la première Dame de Guinée, plusieurs membres du gouvernement, ainsi que le Comité National de lutte contre le Sida (CNLS), sur  l’état de l’évolution et le progrès réalisé dans la lutte contre le Sida en Guinée.

Dr Mamadou Diallo directeur régional de l’ONUSIDA pour l’Afrique affirme qu’il est porteur de trois messages.

«Le premier, c’est l’annonce d’une subvention de 155 millions de dollars US du Fonds mondial sur 3 ans pour le financement du paludisme, de la tuberculose et du VIH/SIDA. Secundo, c’est la nécessité pour le gouvernement, les institutions de la République et le CNLS de renforcer les relations de la Guinée avec le Fonds mondial à travers l’instauration d’une bonne gouvernance dans la gestion de cette subvention. »

Le troisième message,  Dr Diallo dira que « c’est la nécessité d’accorder une attention plus soutenue au volet social dans le plan de relèvement post Ebola.

Le directeur régional de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’Ouest et centrale plaide pour que les acteurs du développement social puissent être entendus lors des discussions pour la finalisation du plan de relèvement post Ebola afin d’influencer les choix en faveur de la protection sociale des groupes vulnérables, notamment les orphelins, les veuves et les personnes guéries d’Ebola.

Pour clore son intervention, l’émissaire onusien pense que  que la Guinée avait eu une certaine difficulté avec la gestion des subventions du Fonds mondial en 2008 et l’enveloppe qui vient d’être octroyée à la Guinée fait suite à une enquête soumise par la Fuinée au Fonds mondial avec l’appui de l’ONUSIDA et d’autre partenaires pour la lutte contre les trois maladies ( le paludisùe, la tuberculose et  le VIH/SIDA).

Mariame Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici